Les Thaï dans la mosaïque des ethnies du Vietnam

Les Thaï, l’une des ethnies les plus importantes du Vietnam, se distinguent par leur présence significative et leur riche patrimoine culturel ancestral. Leur élégance emblématique est incarnée par le chemisier traditionnel “ao Com”, aussi symbolique que la fleur de ban (Bauhinia variegate) dans les montagnes du nord du pays.

Avec une population dépassant le million d’habitants, les Thaï sont principalement concentrés dans les provinces de Lai Chau, Dien Bien, Son La, Hoa Binh, Yen Bai, Nghe An et Thanh Hoa. Une partie de cette ethnie est également disséminée dans les régions montagneuses du nord et des Hauts plateaux du centre, en raison des mouvements migratoires historiques. Les Thaï, dont la langue appartient à la branche « Tay – Thai », sont aussi connus sous le nom de « Táy » et se subdivisent en plusieurs sous-groupes, notamment les Tay Dam, Tay Khao, Tay Muoi, Tay Thanh, Hang Tong, Pu Thay et Tho Da Bac.

ethnie vietnam thai village

La riziculture, en particulier la culture du riz gluant, constitue l’activité principale des Thaï. Ils pratiquent également l’agriculture sur brûlis pour produire du maïs, des arachides, du sésame et d’autres cultures. Outre l’agriculture, les familles thaï tirent leurs moyens de subsistance de l’élevage d’animaux domestiques, du tricotage et de l’artisanat céramique. Les villages colorés de Lai Chau et de Hoa Binh sont réputés pour abriter certains des plus beaux brocarts parmi toutes les ethnies du Vietnam.

ethnie vietnam thai brocart

Traditionnellement, les hommes thaï portaient des costumes en brocart indigo, mais ils ont progressivement adopté des vêtements plus contemporains. Les femmes, quant à elles, restent attachées à leur tenue traditionnelle, arborant fièrement le chemisier typique « ao Com » blanc, vert ou noir, avec une préférence marquée pour le blanc. Les Thaï blancs optent pour des chemisiers à manches courtes et col en V, tandis que les Thaï noirs préfèrent des modèles plus discrets à col montant. Dans les deux cas, les rangées de boutons en forme de papillon mettent en valeur ces élégants chemisiers. L’« ao Com » se marie parfaitement avec une jolie ceinture et une longue jupe noire, parfois agrémentée d’une bordure aux couleurs vives. Cette tenue omniprésente se porte au quotidien, dans les champs, au marché, mais aussi lors des festivités et des mariages.

ethnie thai tenue traditionnelle

Tout comme “ao dai” met en valeur la beauté féminine des Vietnamiennes, “ao Com” sublime la grâce des femmes de l’ethnie Thaï. Malgré sa simplicité apparente, l’habillement thaï n’en demeure pas moins séduisant grâce à ses motifs traditionnels remarquables. Le foulard Pieu, savamment brodé, est l’apanage des jeunes filles et reflète la douceur et la gaieté des Thaï noirs. Les motifs en zigzag ou en losanges, multicolores ou unicolores, font ressortir la beauté et l’âme des populations montagnardes.

   >> Pour rencontrer les Thaï, vous aimerez aussi « L’escapade sauvage dans vallée paisible de Mai Chau »

Les hameaux thaï, souvent situés près des sources, rassemblent des dizaines à une centaine de maisons en bois sur pilotis. Chaque demeure, au toit en tuile ou en feuilles de palmier, compte trois à cinq travées selon la taille de la famille.

ethnie vietnam thai fete

Comme les Kinh, les Thaï pratiquent le culte des ancêtres dans chaque foyer. Cependant, leur croyance religieuse diffère, car ils sont polythéistes. Selon la coutume thaï, avant d’emménager dans leur propre maison, le marié doit résider dans la famille de son épouse jusqu’à la naissance de leur premier enfant.

Lors du Nouvel An, les Thaï organisent divers rites et festivités, tels que la cérémonie de la prise d’eau, la fête du « nouveau riz » et la fête du premier coup de tonnerre, dans l’espoir d’une nouvelle saison prospère.

Sur le plan folklorique, les Thaï figurent parmi les plus fervents amateurs de chant et de danse. Leurs spectacles variés et captivants sont très appréciés des visiteurs de tous horizons. Lors de votre séjour dans un village thaï, ne manquez pas d’assister à l’une de leurs danses traditionnelles, comme « mua xoe », « mua sap » ou « mua quat », dont certaines ont séduit de nombreux publics au-delà des frontières.

ethnie vietnam thai danse traditionnelle

La cuisine thaï est un véritable coup de cœur pour les voyageurs partis à la découverte des ethnies du Vietnam. Elle regorge de spécialités succulentes, notamment les plats grillés. Toutes sortes de grillades à base de bœuf, de buffle, de poulet ou de poisson sont préparées avec un soin particulier, en utilisant des ingrédients simples comme le piment, l’ail, le gingembre, ainsi que des épices plus discrètes comme le « mac khen » (poivre local).

ethnie vietnam thai riz gluant

Au-delà de la recette raffinée, c’est le soin apporté par la cuisinière qui fait toute la différence. Avec sa créativité, elle saura éveiller vos papilles et enchanter vos pupilles. Si vous avez la chance de partager un repas avec une famille thaï, vous serez surpris par la variété d’odeurs et de parfums de la montagne qui s’offrent à vous. Le riz gluant est le plat le plus populaire et l’âme du fameux « com lam », un mets simple très apprécié des paysans thaï et des voyageurs. Les jeunes pousses de bambou amères ou douces et les légumes frais contribuent également à un repas copieux et équilibré, reflétant la passion et la préservation culinaire des Thaï.

>> Si vous souhaitez vous immerger dans les villages ethniques du nord du Vietnam, n’hésitez pas à opter pour un voyage sur mesure au vietnam accompagné par un expert local.