L’ethnie Hmong, un grand repère des minorités vietnamiennes

Les Hmong, avec une population de plus de 800 000 personnes, constituent l’une des ethnies les plus importantes parmi les 54 groupes ethniques présents au Vietnam. Leurs traditions séculaires, préservées au fil des siècles, contribuent de manière significative à la diversité ethnique et culturelle qui forge l’identité du pays des millénaires.

ethnie hmongs barioles marche ethnique

Un marché montagnard des Hmong bariolé à Sa Pa

Origine des Hmong au Vietnam

L’histoire des Hmong au Vietnam remonte à environ 300 ans, lorsque les premiers Hmong de Chine sont arrivés, fuyant l’oppression brutale des dynasties féodales chinoises pendant les périodes de guerre. Originaires principalement des provinces de Qui Chau, Van Nam et Quang Tay, ils se sont dispersés dans les régions montagneuses du nord du Vietnam, ainsi que dans les provinces de Thanh Hoa, Nghe An à l’ouest et partiellement dans les Hauts Plateaux du Centre.

Habits traditionnels des Hmong

Les Hmong se divisent en 7 sous-groupes principaux, identifiables par leurs caractéristiques linguistiques et vestimentaires : les Hmong Blanc, Hmong Noir, Hmong Rouge, Hmong Vert, Hmong Bariolé, Hmong Métis et Hmong Eau. Alors que les femmes Hmong Blanc se distinguent par leurs jupes blanches, les Hmong Noir optent pour des couleurs plus sobres et foncées. Malgré ces différences, tous les sous-groupes partagent un vocabulaire de base commun, avec des variations dialectales selon les régions.

femme hmong vert vietnam

Les filles et femmes Hmong vert

Le nom même des Hmong reflète leur culture agricole. Autrefois appelés “Meo” ou “Mieu”, termes désignant les populations vivant de champs et de vergers, ils comptent parmi les meilleurs agriculteurs, en particulier dans les hautes montagnes. Ils pratiquent deux modes de culture principaux : la culture sur brûlis et la riziculture inondée. Les magnifiques rizières en terrasses des régions du nord, véritables chefs-d’œuvre naturels, doivent leur renommée à l’expertise et au labeur des ethnies telles que les Hmong.

ethnie hmongs rizieres terrasse

Les Hmong et leur grande autonomie

Répartis dans diverses provinces, les Hmong forment rarement des communautés mixtes avec d’autres ethnies, préférant vivre dans des villages autochtones. Leurs maisons sont souvent nichées à flanc de montagne, près des cours d’eau, à des altitudes comprises entre 700 et 1 500 mètres. Construites en bois de Siam, à l’exception de celles de Ha Giang en torchis, ces habitations basses et sans fenêtre sont adaptées aux conditions montagnardes.

ethnie hmongs maison torchis

La maison en torchis typique de Ha Giang

Dans la tradition Hmong, toute chose possède une âme, y compris le foyer. Des génies protecteurs sont associés à la porte, aux colonnes, à la cuisine et à la maison elle-même, assurant une protection contre les esprits maléfiques. Cette croyance explique l’habitude de porter un talisman en quittant son domicile.

>> En savoir plus dans 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam

La société Hmong est régie par un système patriarcal. L’homme, unique héritier, détient l’autorité principale dans les décisions familiales, tandis que la femme, une fois mariée, ne possède que ses vêtements et bijoux. Traditionnellement, les parents cohabitent avec leur fils cadet, responsable du culte des ancêtres. Chaque grande famille élit un membre éminent pour veiller à la cohésion du groupe et au respect des coutumes et traditions.

>> Vous pourrez aimer aussi La fête du Têt des Hmong au Vietnam

La riche culture des Hmong, transmise de génération en génération, représente un joyau précieux du patrimoine ethnique vietnamien. Leurs traditions ancestrales, intimement liées à la terre et à la nature, continuent de fasciner les voyageurs en quête d’authenticité. Pour vous immerger pleinement dans cet héritage unique lors d’un voyage sur mesure au Vietnam, laissez-vous guider par des experts locaux à la rencontre de cette communauté montagnarde d’exception.