Voyager au Vietnam durant le printemps

Le printemps est une saison idéale pour découvrir le Vietnam dans toute sa splendeur. Après les festivités du Nouvel An lunaire, le Têt, et les pluies hivernales, le pays se pare de ses plus beaux atours. Les journées ensoleillées succèdent aux crachins et le pays tout entier semble renaître. De nombreuses fleurs éclosent, apportant une touche de poésie à vos vacances. Du nord au sud, laissez-vous enchanter par les multiples visages du Vietnam printanier.

Nord du Vietnam, le printemps comme une renaissance

Au printemps, Hanoï, la capitale vietnamienne, se réveille sous un doux soleil après quelques crachins de fin février et début mars. Les rues s’animent et se parent de fleurs, véritables messagères du printemps. Les fleurs sua, semblables à des flocons de neige, et les délicates fleurs ban, blanches et violettes, sont particulièrement appréciées des Hanoïens pour leur poésie et leur symbolique.

Dans les régions montagneuses du nord, comme à Bac Ha et Moc Chau, la floraison des pruniers annonce l’arrivée tant attendue du printemps après des hivers souvent rigoureux. Les champs se couvrent alors d’un magnifique manteau blanc, offrant un spectacle enchanteur.

Dans les vallées et le delta du fleuve Rouge, les paysans s’affairent dans les champs et les rizières, labourant la terre avec leurs fidèles buffles avant de repiquer les jeunes pousses de riz. Peu à peu, les rizières se parent d’un tendre vert, comme à Tam Coc ou dans la vallée de Mai Chau, célèbre pour ses rizières en terrasses.

Au printemps, la baie d’Halong se dévoile sous un nouveau jour. Les brumes hivernales se dissipent, laissant place à une lumière douce et caressante qui sublime ce site paysager marin exceptionnel. Une croisière dans ce décor féerique de pitons calcaires est une expérience inoubliable en cette saison.

Centre du Vietnam, un printemps bien installé

À Huê, ancienne cité impériale classée à l’UNESCO, le soleil reprend ses droits après les pluies hivernales. La nature, revigorée, se pare d’un vert éclatant. Les frangipaniers, omniprésents dans la citadelle et les somptueux jardins des mausolées impériaux, s’épanouissent et diffusent leur parfum envoûtant. La plage de Thuan An invite à profiter de ses longues étendues de sable fin et à se baigner dans une mer d’un bleu profond.

Après avoir franchi le légendaire col des Nuages, frontière climatique entre le nord et le sud de la côte centrale, on atteint Danang, où le printemps est déjà bien installé. La cité balnéaire déroule son chapelet de plages immaculées, paradis des amateurs de farniente. Non loin de là, Hoi An, charmante ville classée à l’UNESCO, voit fleurir les bougainvilliers qui parent de leurs couleurs chatoyantes les façades des maisons centenaires. Flâner dans les ruelles de cette cité-musée est un vrai bonheur en cette saison. Entre deux visites culturelles, n’hésitez pas à vous détendre sur la plage ou à explorer la campagne environnante où le repiquage du riz bat son plein.

Voyager au Vietnam durant le printemps-jrdin de fleurs de Da Lat

Dans les Hauts Plateaux du Centre, Dalat, surnommée « la ville du printemps éternel », jouit d’un climat tempéré idéal grâce à son altitude de 1 600 mètres sur le plateau de Lang Biang. Cette ancienne station d’altitude de l’époque coloniale est réputée pour ses plantations de fleurs, de café, de thé, d’hévéa et de poivre, ainsi que pour la douceur de son climat qui séduit les voyageurs en quête de fraîcheur. Sur la côte, Nha Trang bénéficie d’un temps radieux, propice aux plaisirs balnéaires.

C’est la fête dans le sud du Vietnam !

Dans le sud du Vietnam, le printemps n’existe pas à proprement parler. Le climat se divise en deux saisons : l’une sèche de novembre à avril, l’autre humide de mai à octobre. Mars et avril sont des mois très ensoleillés, mais la chaleur reste supportable. Vers le 15 avril, les communautés khmères des provinces de Tra Vinh et Soc Trang, dans le delta du Mékong, célèbrent pendant trois jours « Chaul Chnam Thmey », le nouvel an bouddhiste khmer. C’est l’occasion d’assister à des cérémonies religieuses, des défilés, des processions, des danses, des concerts et des jeux traditionnels. De grandes batailles d’eau, symboles de purification, animent les rues. Une belle opportunité de s’immerger dans la culture locale d’une région fascinante et encore méconnue du delta du Mékong.

Vous aimerez lire également :

>> Pourquoi un séjour au Vietnam après les fêtes du Têt ?

>> Idées de visite de 1-2-3…jusqu’à 7 jours à travers le Vietnam

En conclusion, voyager au Vietnam durant le printemps est une expérience unique qui vous permettra de découvrir le pays sous son plus beau jour. Que vous soyez attiré par les paysages enchanteurs du nord, les sites historiques et les plages du centre ou l’effervescence festive du sud, le Vietnam saura vous séduire en cette saison. N’hésitez pas à planifier dès maintenant votre voyage sur mesure au Vietnam pour profiter pleinement des merveilles printanières de ce fascinant pays d’Asie du Sud-Est.