5 raisons pour voyager au Vietnam en automne

L’automne est l’une des périodes les plus propices pour explorer le Vietnam. Dans le nord du pays, les températures élevées et les pluies torrentielles ont laissé place à un climat doux et agréable, mettant en valeur la splendeur des rizières en terrasses. À travers tout le Vietnam, les préparatifs pour la fête de la mi-automne, l’une des célébrations les plus significatives, battent leur plein. Dans le sud, les précipitations abondantes révèlent des paysages époustouflants et donnent lieu à des festivités traditionnelles hautes en couleurs.

L’automne, la saison des rizières parées d’or

De septembre à début octobre, les rizières en terrasses du nord du Vietnam atteignent leur apogée de beauté. Le riz mûr, prêt à être récolté, se pare d’une teinte jaune éclatante, tel un fil d’or étincelant sous les derniers rayons de l’été. Les rizières grouillent d’activité, les agriculteurs s’affairant à la moisson. Les femmes, coiffées de leurs chapeaux coniques traditionnels, se courbent dans les terrasses pour couper le riz, avant de charger les bottes sur des palans qu’elles portent sur leurs épaules. Elles les remettent ensuite aux hommes qui battent le riz et le transportent jusqu’à leur demeure, aidés par leurs fidèles buffles. Pour admirer ces merveilles agricoles à cette période, les destinations incontournables sont Sapa, Mu Cang Chai, Hoang Su Phi et la fascinante réserve naturelle de Pu Luong.

L’automne à Hanoï, une saison enchanteresse

À Hanoï, l’automne est sans conteste la saison la plus belle et la plus agréable. Avec la fin des fortes chaleurs estivales, flâner dans les rues animées du vieux quartier ou se promener le long des rives des nombreux lacs de la capitale, comme Hoan Kiem, Truc Bach ou le majestueux lac de l’Ouest, devient un véritable plaisir. Les arbres se parent de leurs plus belles couleurs automnales, conférant à la ville une atmosphère féérique. La capitale vietnamienne se drape d’une lumière délicate et fruitée, embaumée par les senteurs automnales, notamment celles des délicates fleurs blanches « sua », symboles d’amour, de souvenirs et de nostalgie.

voyager Vietnam automne Hanoi

Les Hanoïens aiment se retrouver en famille ou entre amis sur les terrasses de café en fin de journée ou le week-end, pour savourer la douceur de cette saison et s’enivrer du parfum envoûtant des fleurs. La ville connaît une effervescence particulière à l’approche de la fête traditionnelle de la mi-automne, qui se prépare activement.

La fête de la mi-automne, une célébration traditionnelle incontournable

voyager Vietnam automne fête de mi automne

La fête de la mi-automne, ou Têt Trung Thu en vietnamien, est l’une des fêtes traditionnelles les plus importantes du Vietnam. Elle se tient chaque automne, le 15e jour du 8e mois lunaire, lorsque la pleine lune est à son apogée, ronde et lumineuse comme jamais, symbolisant l’unité familiale et les retrouvailles. Les familles se rassemblent pour admirer la lune, tout en savourant des fruits et des gâteaux de lune. C’est aussi une fête dédiée aux enfants, avec des rues animées par des spectacles traditionnels et la célèbre danse de la licorne. Pour les voyageurs, c’est une occasion unique de s’immerger dans la richesse culturelle vietnamienne.

La forêt de cajeputiers de Tra Su, un écrin de verdure durant la saison des crues

Non loin de la ville fluviale de Chau Doc, chef-lieu de la province d’An Giang, s’étend la forêt de cajeputiers de Tra Su, couvrant près de 1000 hectares. Cet écosystème typique des zones humides du delta du Mékong offre un paysage enchanteur, où se mêlent forêts de cajeputiers et jacinthes d’eau d’un vert éclatant. Ce royaume végétal abrite une biodiversité exceptionnelle, avec plus de 140 espèces végétales, dont 22 espèces d’arbres, 25 d’arbustes, 10 de vignes, 70 d’herbes, 13 de plantes aquatiques, 22 de plantes ornementales, 9 d’arbres fruitiers et de nombreuses plantes médicinales précieuses.

voyager Vietnam automne Tra su

Tra Su est également réputée pour sa richesse ornithologique, abritant plus de 70 espèces d’oiseaux, dont deux figurent dans le Livre rouge du Vietnam. La période idéale pour explorer cette “Venise verte tropicale” est l’automne, de septembre à novembre, lors de la saison des crues. L’eau, tombée en abondance pendant la saison des pluies, recouvre alors toute la forêt, lui conférant une intense couleur verte. C’est le moment parfait pour sillonner cet écrin de verdure en bateau à rames et s’émerveiller de sa beauté.

La fête de l’eau dans le delta du Mékong, une célébration khmère haute en couleurs

voyager Vietnam automne fête khmère

Organisée par la communauté khmère du delta du Mékong, le 15e jour de la 10e lune (fin octobre ou novembre), la fête d’Oc Bom Boc, ou fête de l’eau, est une célébration religieuse en l’honneur du Génie de la Lune. Pendant cette fête, les fidèles prient pour la chance, le bonheur, le beau temps et des récoltes abondantes. Elle se déroule généralement lorsque la saison sèche commence et que le riz mûrit dans les champs. À Soc Trang et Tra Vinh, dans le sud-est du delta du Mékong, où vit une importante communauté khmère, des cérémonies ont lieu dans les pagodes bouddhiques. On peut assister à des courses de pirogues passionnantes, ainsi qu’à des spectacles de danses et de chants traditionnels envoûtants.

>> Vous apprécierez aussi nos bons plans pour partir au Vietnam en septembre

En somme, voyager au Vietnam à l’automne offre une expérience unique, alliant douceur du climat, paysages à couper le souffle et immersion dans les traditions culturelles les plus authentiques du pays. De la splendeur des rizières en terrasses du nord aux festivités colorées du sud, en passant par le charme automnal de Hanoï, cette saison est idéale pour partir à la découverte de ce fascinant pays d’Asie du Sud-Est. N’hésitez plus et planifiez dès maintenant votre voyage sur mesure au Vietnam pour vivre des moments inoubliables !