Les rats de champs, plat vietnamien plébiscité par National Geographic

La viande des rats de champs, un mets traditionnel vietnamien, a récemment attiré l’attention du célèbre magazine américain National Geographic. Avec une saveur unique et une valeur nutritive remarquable, ce plat est particulièrement apprécié par les consommateurs vietnamiens, notamment dans les zones rurales.

Lors d’un séjour de plusieurs mois au Vietnam, un journaliste et un photographe de National Geographic ont exploré les raisons pour lesquelles le rat de champs occupe une place de choix dans la cuisine vietnamienne. Présent aussi bien dans le nord que dans le sud du pays, cet aliment est considéré comme une source de protéines importante, en particulier pour les paysans. Même dans certains restaurants des grandes villes comme Ho Chi Minh-Ville, le rat de champs figure au menu.

plat vietnamien rats de champs recette

Selon Grant Singleton, chercheur spécialisé dans l’étude des rongeurs aux Philippines, le prix des rats de champs dans le delta du Mékong dépasse même celui du poulet. Chaque année, cette région du sud du Vietnam récolte jusqu’à 3600 tonnes de rongeurs vivants dans les rizières, générant ainsi un revenu de 2 millions de dollars.

plat vietnamien rats de champs chasse

Chasse aux rats de champs, activité lucrative au Vietnam

Parmi les nombreuses espèces de rats, seul le rat de champs, qui se nourrit principalement de riz, est consommé au Vietnam. Ces rongeurs peuvent peser entre 300 et 500 grammes. La chasse aux rats constitue une activité rémunératrice pour de nombreux paysans après leur journée de travail dans les champs. Les rats capturés sont placés dans des pièges en bambou avant d’être vendus à différents commerçants. Après un pré-traitement, la viande de rat est proposée sur les marchés locaux.

Le photographe de National Geographic a eu l’opportunité de suivre Thy, un chasseur de rats expérimenté de la province de Quang Ninh. Ce chasseur saisonnier revend ses prises vivantes ou les utilise pour préparer le dîner. Lors des repas en campagne, les convives se régalent de rats de champs accompagnés de bière ou d’alcool de riz.

Au cours de son séjour au Vietnam, le journaliste a découvert que le rat n’avait rien à envier aux autres ingrédients populaires. Avant d’être frit, grillé, cuit ou cuit à la vapeur selon les préférences, le rat est fumé puis rasé. La cuisson à la vapeur semble être la méthode la plus savoureuse, et les rats les plus gros sont considérés comme les plus succulents.

plat vietnamien rats de champs repas

Un dîner avec des rats de champs

Certains voyageurs comparent le goût de la viande de rat de champs à celui du poulet, mais avec une couleur plus foncée. Pour Singleton, la saveur s’apparente davantage à celle du lapin. Le photographe de National Geographic a également appris que le rat de champs présente une grande valeur nutritive, particulièrement bénéfique pour les femmes enceintes. Il souligne que cette viande est à la fois maigre et riche en protéines.

Découvrez également notre article sur la fin de la consommation du chien au Vietnam, une tradition culinaire remise en question.

Pour un voyage sur mesure au Vietnam, n’hésitez pas à nous contacter pour vivre une expérience culinaire authentique et découvrir les saveurs uniques de ce pays fascinant.