Monnaie du Vietnam et conseils utiles

Imaginez un instant devenir millionnaire en un clin d’œil. Au Vietnam, c’est possible ! Avec un taux de change de 1 USD pour 24.000 VND, une simple somme de 42 USD vous permettrait de détenir pas moins d’un million de dongs vietnamiens (VND), la monnaie officielle du pays. Les billets de banque vietnamiens affichent ainsi de nombreux zéros, de quoi vous donner le tournis !

Les plus petites coupures en circulation commencent à 5.000 VND (environ 0,2 USD), tandis que le billet le plus important s’élève à 500.000 VND (environ 21 USD). Les pièces et billets de 500 VND et moins ont été retirés de la circulation. Si vous n’êtes pas familier avec ces montants, les conversions entre USD et VND peuvent s’avérer déroutantes au début, mais vous prendrez vite le coup de main.

Bien que certains magasins acceptent les cartes de crédit internationales, ce qui vous évite de jongler avec les taux de change, ce n’est pas toujours le cas. Le Vietnam compte de nombreuses petites échoppes, il est donc fortement recommandé de toujours avoir sur soi d’importantes sommes en espèces (et on parle bien de millions de dongs !). Dans les marchés locaux ou pour goûter aux délices de la cuisine de rue, les vendeurs n’accepteront très probablement que la monnaie locale. Votre première mission sera donc de convertir votre argent en dongs vietnamiens (VND) dès votre arrivée.

1. Où échanger votre argent
2. Utilisation des guichets automatiques au Vietnam
3. Cartes de débit/crédit internationales
4. Quelques conseils utiles

1. Où échanger votre argent

Si quelques bureaux de change sont disponibles à l’aéroport, vous en trouverez bien d’autres répartis en ville. Attention cependant, tous ne pratiquent pas le même taux de change. Il est généralement déconseillé de changer votre argent à l’aéroport en raison des taux élevés qui y sont appliqués. Même chose pour les banques, bien qu’elles restent les endroits les plus sûrs et les plus fiables pour effectuer vos transactions.

monnaie Vietnam numero

La plupart des banques vietnamiennes sont ouvertes en semaine de 8h à 16h. Pensez à vérifier les horaires de pause déjeuner et les jours fériés pour éviter les mauvaises surprises. Parmi les établissements largement présents à Hanoi et Ho Chi Minh-Ville, on peut citer Vietcombank (banque d’État), Asia Commercial Bank (ACB), HSBC, Eximbank (qui ne demande pas de passeport pour les transactions), Techcombank ou encore Military Commercial Joint Stock Bank (MB Bank). Des frais de service de 0,5 à 2% sont généralement facturés. Veillez à présenter des billets en bon état, sous peine de vous voir prélever 2 à 3% de leur valeur pour des coupures abîmées ou déchirées.

Pour dénicher les meilleurs taux de change, direction les magasins d’or et de bijoux. Vous y trouverez des tarifs étonnamment bas et équitables, sans frais supplémentaires (contrairement aux hôtels et comptoirs d’aéroport). Les boutiques du vieux quartier de Hanoi, celles des rues Ben Thanh et les bijouteries de Nguyen An Hinh à Ho Chi Minh-Ville sont réputées pour leurs offres avantageuses.

Autre option : faire changer votre argent directement à l’hôtel. Les taux varient selon le standing de l’établissement, les grands hôtels proposant souvent des tarifs compétitifs similaires à ceux des banques.

>> En savoir plus: Monnaie au Vietnam, toute question sur devises et pourboire

2. Utilisation des guichets automatiques au Vietnam

Présents dans toutes les villes du pays, les distributeurs automatiques de billets (DAB) sont un excellent moyen de retirer de l’argent à tout moment. Mais sont-ils pour autant plus avantageux que les bureaux de change à l’aéroport ? Telle est la question !

monnaie Vietnam guichet

Si vous prévoyez de passer plus que quelques jours au Vietnam, les guichets automatiques sont une solution pratique. Dans ce cas, mieux vaut éviter de convertir toute votre monnaie d’un coup, pour deux raisons. D’abord, vous vous retrouverez avec une épaisse liasse de billets peu commode à transporter en permanence. Ensuite, cela augmente les risques de vol. Deux scénarios que vous préféreriez sûrement éviter !

Retirer de l’argent tous les deux jours environ est une bonne alternative, qui vous permettra d’optimiser les frais bancaires. Ces derniers varient selon les établissements, la plupart des DAB facturant entre 1 et 1,5% par transaction. Dans certains quartiers comme Pham Ngu Lao à Saigon, les distributeurs appliquent même un taux exorbitant de 3%, en plus des frais bancaires habituels. En général, les banques vietnamiennes autorisent un retrait maximum de 4 à 9 millions de VND, en coupures de 50.000 et 100.000 dongs.

>> En savoir plus: Ce que vous n’apprendrez que lors d’un voyage du Vietnam

3. Cartes de débit/crédit internationales

monnaie Vietnam carte

En voyage à l’étranger, nous apprécions tous de pouvoir utiliser notre carte de crédit pour simplifier les transactions. Vos calculs de conversion seront grandement facilités si vous réglez vos achats par carte bancaire au Vietnam. Mais n’oubliez pas la règle d’or : toujours avoir du liquide sur soi ! Cela dit, les paiements par carte sont largement acceptés dans de nombreux hôtels, magasins et restaurants vietnamiens, en particulier dans les grandes villes. Visa, Mastercard et American Express figurent parmi les réseaux les plus répandus.

>> En savoir plus: Conseils utiles à connaître avant de visiter le Vietnam

4. Quelques conseils utiles

monnaie Vietnam compter

– Les billets de banque vietnamiens sont fabriqués en polymère et non en papier. Résultat, ils ont tendance à se coller plus facilement que d’autres devises, surtout si vous avez les mains moites. Ils sont aussi plus glissants que les coupures classiques. Prenez donc le temps de bien vérifier le montant avant de régler vos achats, pour éviter de payer plus que nécessaire.

– Malgré leurs couleurs vives et variées, certains billets se ressemblent beaucoup, comme les coupures bleutées de 20.000 et 500.000 VND. Même chose pour les billets vert pâle de 100.000 et 10.000 VND. Là encore, un rapide coup d’œil au nombre de zéros vous évitera de vous tromper au moment de payer.

– Face aux taux de change élevés et aux frais de service pratiqués par les bureaux officiels, certains voyageurs sont tentés de se tourner vers le marché noir pour convertir leur argent. C’est une très mauvaise idée ! Non seulement il s’agit d’un délit grave, mais cela peut aussi vous attirer de sérieux ennuis.

– Gardez toujours sur vous des coupures de différents montants et évitez de payer avec les plus grosses au marché. Rares sont les vendeurs qui pourront vous rendre la monnaie.

Certes, vous aurez l’impression d’être millionnaire au Vietnam, mais vous risquez aussi de dépenser cette coquette somme à toute vitesse. L’expérience en vaut cependant la peine ! Une fois que vous maîtriserez les subtilités de la monnaie locale, vous pourrez profiter au mieux des splendeurs de ce pays que l’on surnomme le « dragon ascendant », sans vous soucier du moindre paiement.

>> À lire aussi :
Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?
Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?
Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?
Circuit au Vietnam 1 semaine: Bons plans pour un circuit 7 jours au Vietnam
Circuit au Vietnam 3 semaines, un tour passionnant du Dragon

Planifier votre voyage sur mesure au Vietnam en toute sérénité n’aura jamais été aussi simple. Avec ces précieux conseils en poche, vous voilà fin prêt à apprivoiser la monnaie locale et explorer le pays en toute quiétude !