Fumer au Vietnam – Ce qu’il faut savoir avant d’allumer ce bourgeon

Le tabagisme est profondément ancré dans la culture vietnamienne, faisant du Vietnam l’un des pays les plus favorables aux fumeurs au monde. L’échange de cigarettes est un geste courant, équivalent à une poignée de main dans ce pays d’Asie du Sud-Est. Malgré les efforts du gouvernement pour endiguer cette menace sanitaire, le tabagisme reste très répandu au Vietnam. Explorons ensemble les lois en vigueur, les perceptions modernes et les zones sans fumée dans ce pays.

1.

Prévalence du tabagisme au Vietnam

fumer Vietnam tabagisme

Au Vietnam, les cigarettes sont omniprésentes et abordables. Vendues dans les petits commerces et à chaque coin de rue, elles sont particulièrement accessibles dans les grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville, où l’on peut en trouver dans les épiceries, les restaurants, les cafés et même auprès des vendeurs ambulants. Selon les estimations, 50 % des hommes et 5 % des femmes consomment du tabac, tandis que 47 millions de non-fumeurs sont régulièrement exposés à la fumée secondaire. Cette prévalence élevée du tabagisme témoigne de l’ampleur du défi auquel est confronté le Vietnam.

2.

Répercussions du tabagisme sur la santé publique

Les conséquences sanitaires du tabagisme au Vietnam sont alarmantes. Le Centre d’éducation et de communication pour la santé estime que la fumée de tabac, qu’elle soit primaire ou secondaire, est responsable de 40 000 décès chaque année, soit plus de 100 morts par jour. Si la situation ne s’améliore pas, le Centre prévoit que 10 % de la population vietnamienne succombera aux méfaits du tabac d’ici 2030. Ces chiffres soulignent l’urgence d’agir pour protéger la santé des Vietnamiens face à ce fléau.

3.

Thuoc Lao – Une tradition vietnamienne ancestrale

fumer Vietnam thuoc lao

Le Thuoc Lao, aussi appelé Nicotiana Rustica, est une forme traditionnelle de tabagisme au Vietnam. Ses feuilles extrêmement puissantes constituent l’ingrédient principal de ce tabac vietnamien, dont le nom signifie “drogue du Laos”. Consommé en mâchant ou en fumant dans une pipe à eau, le Thuoc Lao provoque souvent des effets intenses tels que des nausées et des vertiges. Malgré sa popularité déclinante en raison de ses graves risques pour la santé, il reste apprécié des groupes minoritaires et ruraux du centre et du nord du Vietnam. Les cas d’insuffisance respiratoire soudaine et d’étouffement mortel liés à cette pratique soulignent la dangerosité de ce tabac traditionnel.

4.

Perception vietnamienne du tabagisme

Au Vietnam, fumer fait partie intégrante de la culture. L’échange de cigarettes est un rituel social courant, au même titre qu’une poignée de main. De nombreux personnages historiques vietnamiens étaient d’ailleurs réputés pour leur tabagisme. Chez les jeunes générations, fumer est souvent perçu comme un signe d’éducation et de virilité. Cette perception positive du tabagisme, profondément ancrée dans la société vietnamienne, représente un défi majeur pour les campagnes de sensibilisation aux méfaits du tabac.

5.

Zones fumeurs et non-fumeurs au Vietnam

Au Vietnam, les règles concernant le tabagisme varient selon les régions. Dans les campagnes, les voyageurs peuvent fumer librement, tandis que dans les zones urbaines, la population est de plus en plus consciente des dangers de la fumée secondaire. Les espaces non ventilés et publics sont généralement considérés comme des zones non-fumeurs. La plupart des établissements, tels que les hôtels, les aéroports et les universités, disposent de chambres fumeurs individuelles. Les restaurants et les bars, souvent en plein air, sont généralement adaptés aux fumeurs. Ces différences régionales témoignent de l’évolution progressive des mentalités vis-à-vis du tabagisme au Vietnam.

6.

Zones strictement non-fumeurs au Vietnam

fumer Vietnam interdiction

Au Vietnam, certains lieux sont strictement non-fumeurs. Il est formellement interdit de fumer dans les espaces intérieurs et extérieurs des stations-service, des hôpitaux, des zones pour enfants et des transports en commun. Dans les établissements d’enseignement comme les universités et les collèges, l’interdiction ne concerne que les espaces intérieurs. Ces restrictions visent à prévenir les incendies et à améliorer la santé publique. Des amendes et des sanctions sévères sont prévues en cas d’infraction. La plupart des aéroports interdisent également de fumer, mais disposent de fumoirs désignés pour les voyageurs souhaitant s’adonner au tabac. Ces zones non-fumeurs témoignent des efforts du Vietnam pour protéger la population des méfaits du tabagisme.

>> À lire aussi: Première découverte du Vietnam: À FAIRE & À NE PAS FAIRE

7.

Réglementations et lois vietnamiennes sur le tabac

Au Vietnam, la législation sur la vente de produits du tabac est moins stricte que dans d’autres pays, ce qui explique la large disponibilité des cigarettes dans tous types de commerces. Cependant, la publicité et la promotion du tabac sont interdites, à l’exception des affichages en point de vente. Des lois spécifiques régissent également l’emballage et l’étiquetage des produits du tabac, avec l’obligation d’apposer des avertissements sanitaires couvrant 50 % du recto et du verso de l’emballage extérieur. La vente de tabac par distributeurs automatiques et sur Internet est prohibée. L’âge légal pour fumer et acheter des produits du tabac est fixé à 18 ans. Les e-cigarettes et les vapes sont légaux, sans restriction sur la publicité, la promotion, la vente et l’emballage. Les infractions à ces réglementations sont passibles d’amendes allant de 100 000 à 300 000 VND (environ 4 à 12 USD).

8.

Mesures gouvernementales de lutte contre le tabagisme

fumer Vietnam danger

Pour endiguer l’épidémie de tabagisme, le Vietnam a ratifié la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, s’engageant ainsi à réduire l’offre et la demande de produits du tabac. Cela implique l’interdiction de la publicité et du parrainage liés au tabac, la protection contre l’exposition à la fumée nocive, l’obligation d’apposer des avertissements sanitaires sur les emballages et l’augmentation des taxes sur le tabac. En 2013, le Vietnam a lancé la Stratégie nationale de lutte antitabac, visant notamment à réduire le tabagisme chez les adolescents et les jeunes. Des mesures fiscales et tarifaires ont également été mises en place pour freiner la demande. Malgré ces initiatives gouvernementales, la facilité d’accès aux cigarettes et la perception positive du tabagisme dans la société vietnamienne restent des défis majeurs. Le chemin sera long, mais ces efforts témoignent de la volonté du Vietnam d’améliorer la santé publique face au fléau du tabac.

À lire aussi :

>> Top 10 des conseils et astuces pour réussir son voyage au Vietnam

>> Guide de voyage Vietnam 2023 – 2024 | Tout ce qu’il faut savoir

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

>> Circuit au Vietnam 1 semaine: Bons plans pour un circuit 7 jours au Vietnam

>> Circuit Vietnam 10 jours – Les saveurs inoubliables du Vietnam

>> Circuit Vietnam 14 jours, quoi visiter au Vietnam en 2 semaines?

>> Circuit au Vietnam 3 semaines, un tour passionnant du Dragon

>> Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?

>> Circuit Vietnam Cambodge 3 semaines: Que faire et quoi visiter?

>> Circuit au Vietnam + séjour balnéaire au Vietnam

>> Voyage au Vietnam en famille – Conseils et idées d’itinéraires

Chez Voyage Sur Mesure Vietnam, nous sommes convaincus que chaque voyage est unique. Notre expertise et notre passion pour le Vietnam nous permettent de créer des itinéraires personnalisés qui répondent à vos envies et à vos attentes. Que vous souhaitiez explorer les merveilles naturelles, vous immerger dans la culture fascinante ou simplement vous détendre sur les plages paradisiaques, nous sommes là pour faire de votre séjour une expérience inoubliable. N’hésitez pas à nous contacter pour commencer à planifier votre voyage sur mesure au Vietnam dès aujourd’hui !