Fleuves et rivières du Vietnam

Les fleuves et rivières du Vietnam sont bien plus que de simples cours d’eau. Ils sont l’essence même de la vie et de l’histoire du pays, façonnant ses paysages enchanteurs, irriguant ses rizières verdoyantes, ouvrant des voies commerciales vitales et inspirant d’innombrables poètes et empereurs au fil des siècles. Pour véritablement comprendre l’âme du Vietnam, il est essentiel d’explorer ces artères aquatiques qui ont forgé l’identité de la nation.

Le majestueux fleuve Rouge, artère vitale du Nord

Prenant sa source dans les montagnes mystiques du Yunnan en Chine, le fleuve Rouge, ou song hong en vietnamien, pénètre au Vietnam près de Lao Cai, non loin de la célèbre station d’altitude de Sapa, vestige de l’époque coloniale. Ce fleuve légendaire serpente à travers les paysages montagneux du nord du Vietnam sur des centaines de kilomètres, berçant dans son sillage le berceau de l’artisanat traditionnel vietnamien. Autrefois, de nombreux villages de métier bordaient ses rives, utilisant ses eaux comme voie commerciale pour acheminer leurs créations jusqu’à la capitale Hanoï. Aujourd’hui encore, des villages d’artisans comme celui de Bat Trang, réputé pour sa céramique ancestrale, perpétuent ces savoir-faire millénaires.

En traversant Hanoï, le fleuve Rouge offre un spectacle saisissant depuis l’emblématique pont Long Bien, anciennement connu sous le nom de pont Paul Doumer. Cette structure métallique rouillée offre une vue imprenable sur les eaux chargées de limons rougeâtres qui ont donné son nom au fleuve. Poursuivant sa course vers le sud, le fleuve Rouge traverse la province de Nam Dinh, berceau du catholicisme vietnamien, irriguant au passage les vastes étendues de rizières du delta avant de se jeter majestueusement dans le golfe du Tonkin.

Fleuve Rouge

La rivière Noire, joyau sauvage des montagnes du Nord-Ouest

Autre cours d’eau mythique prenant sa source au Yunnan, la rivière Noire s’étire sur plus de 800 kilomètres, dévalant les montagnes escarpées du nord-ouest du Vietnam avant de rejoindre le fleuve Rouge à une soixantaine de kilomètres en amont de Hanoï. Explorer les routes sinueuses des Alpes tonkinoises vous mènera à la rencontre de cette rivière légendaire et des paysages à couper le souffle qu’elle a façonnés au fil des millénaires. Cette région montagneuse abrite une mosaïque de minorités ethniques, dont les Thaï, les Hmong, les Muong et quelques communautés Dao, qui ont su préserver leurs traditions ancestrales.

Au grand réservoir de Hoa Binh, vous pourrez voguer sur les eaux paisibles de la rivière Noire en kayak ou à bord d’un bateau traditionnel, et vivre une expérience authentique en séjournant chez l’habitant dans une charmante maison sur pilotis. Lors de la guerre d’Indochine, le contrôle de cet axe stratégique fut âprement disputé entre le Vietminh et les forces françaises, témoignant de son importance cruciale.

Fleuve-Noire au Vietnam

>> Lire aussi : Circuit dans le Nord-Ouest du Vietnam, que voir et que faire ?

La rivière des Parfums, poésie liquide de Hué

Lors de votre passage à Hué, laissez-vous tenter par une croisière enivrante sur la rivière des Parfums, véritable ode à la poésie et à l’histoire impériale vietnamienne. Prenant sa source non loin de l’ancienne cité impériale des Nguyen, cette rivière vous dévoile les trésors architecturaux qui ont valu à Hué son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. La pagode Thien Mu, ou pagode de la Dame Céleste, se signale par sa haute tour octogonale de 7 étages symbolisant les 7 réincarnations du Bouddha, offrant un point de repère majestueux depuis la rivière.

Au fil de l’eau, vous découvrirez également les somptueuses maisons-jardins, anciennes résidences des hauts mandarins et de la famille royale, ainsi que les grandioses tombeaux des empereurs Nguyen. De Gia Long à Khai Dinh, en passant par Minh Mang, Thieu Tri, Tu Duc, Duc Duc et Dong Khanh, chaque mausolée est un chef-d’œuvre architectural unique reflétant la personnalité et la philosophie du souverain qui y repose, offrant un aperçu fascinant du Vietnam féodal.

fleuve de parfums à Hue-Vietnam

>> Lire aussi : Top 10 des meilleures choses à faire à Hué au Vietnam

La rivière Thu Bon, témoin de la grandeur passée de Hoi An

Considérée comme sacrée par le peuple Cham, la rivière Thu Bon fut le témoin de l’âge d’or commercial de la charmante ville de Hoi An entre le XVème et le XIXème siècle. À cette époque, marchands chinois, japonais et européens affluaient vers ce port prospère pour commercer, faisant de Hoi An un carrefour cosmopolite et florissant. Malheureusement, l’ensablement progressif de la rivière mit fin à cette période faste, et Hoi An sombra dans l’oubli jusqu’au début des années 2000.

Aujourd’hui, la rivière Thu Bon baigne cette cité-musée au patrimoine culturel et architectural exceptionnel, reconnue par l’UNESCO. Embarquez pour une excursion fluviale d’une demi-journée ou d’une journée complète, à la découverte des villages d’artisans et de pêcheurs qui jalonnent ses rives. Admirez le coucher de soleil flamboyant à son embouchure avec la mer, ou remontez le cours d’eau pour explorer le fascinant site archéologique de My Son.

Fleuve-Thu-Bon-Vietnam

>> Lire aussi : Hoi An Vietnam – 10 activités à ne pas manquer à Hoi An

Le Mékong, fleuve-roi du Sud

Après un périple de plus de 4000 kilomètres à travers 5 pays, le majestueux Mékong achève sa course dans le sud du Vietnam, se divisant en 9 bras avant de se jeter dans la mer de Chine méridionale. Une croisière sur ce fleuve mythique est une expérience inoubliable, vous plongeant au cœur d’un vaste labyrinthe de canaux, de marais et d’îles verdoyantes. Naviguer sur le Mékong, c’est découvrir une vie locale intimement liée au fleuve, explorer le grenier à riz du Sud, visiter d’anciennes demeures coloniales, rencontrer des artisans talentueux, suivre les traces de la romancière Marguerite Duras, savourer des fruits tropicaux gorgés de soleil et vous immerger dans l’effervescence des marchés flottants.

Riche en alluvions fertiles, le Mékong a transformé cette région en un véritable Eden indolent, où la nature généreuse offre ses trésors en abondance. Une croisière sur ce fleuve légendaire est une invitation à ralentir le rythme, à s’imprégner de la douceur de vivre du Sud et à découvrir une facette authentique et attachante du Vietnam.

fleuve-Mekong

>> Lire aussi : Guide du delta du Mékong

Vous aimerez également :

>>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>>> Guide de voyage Vietnam – Tout ce qu’il faut savoir

>> Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

>> Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?

>> Circuit au Vietnam 1 semaine: Bons plans pour un circuit 7 jours au Vietnam

>> Circuit au Vietnam 3 semaines, un tour passionnant du Dragon

En somme, explorer les fleuves et rivières du Vietnam, c’est plonger au cœur de l’âme du pays, découvrir les trésors cachés de son histoire et de sa culture, et s’émerveiller devant la beauté de ses paysages. Du Nord au Sud, chaque cours d’eau a une personnalité unique et des secrets à révéler, offrant une expérience authentique et inoubliable.

Pour vivre pleinement cette aventure fluviale et vous imprégner de l’essence même du Vietnam, optez pour un voyage sur mesure au Vietnam. Nos experts locaux passionnés sauront vous guider hors des sentiers battus, à la rencontre de ces artères aquatiques fascinantes et des communautés qui vivent à leur rythme. Laissez-vous porter par le charme envoûtant des fleuves et rivières vietnamiens, et créez des souvenirs impérissables au fil de l’eau, pour un périple unique au cœur de l’Asie du Sud-Est !