Voyage au Vietnam: 16 choses à faire et à éviter?

Situé au cœur de l’Asie du Sud-Est, le Vietnam regorge de trésors à découvrir, des ruelles animées de Ho Chi Minh Ville au charme pittoresque de Hoi An, en passant par l’atmosphère rustique de la capitale Hanoï. Pour profiter pleinement de votre voyage au Vietnam et éviter tout malentendu, il est essentiel de se familiariser avec les us et coutumes locaux. Bien que les Vietnamiens soient réputés pour leur hospitalité et leur tolérance, certaines règles de savoir-vivre méritent d’être respectées. Voici un guide pratique des comportements à adopter et à éviter pour vous fondre harmonieusement dans la culture vietnamienne.

I.   9 conseils pour une immersion réussie

1.   Optez pour une tenue vestimentaire adaptée

Au Vietnam, la pudeur vestimentaire est de mise, en particulier pour les femmes. Une partie de la population demeure attachée aux valeurs traditionnelles, privilégiant ainsi une apparence soignée et discrète en public, notamment dans les lieux de culte. Si le code vestimentaire s’avère plus décontracté dans les grandes villes, il est préférable d’éviter les tenues trop courtes ou révélatrices lors de vos déplacements ou visites chez l’habitant. Redoublez de vigilance en pénétrant dans une pagode ou un temple, optant pour des vêtements couvrants et respectueux.

2.   Restez discret et méfiez-vous des pickpockets

Pour prévenir tout risque de vol à l’arraché, limitez le port de bijoux clinquants et gardez votre sac bien en vue, de préférence devant vous lorsque vous déambulez dans la rue. Malgré son image de destination sûre, le Vietnam n’est pas exempt de délinquance, en particulier à Ho Chi Minh Ville. Veillez donc à ne jamais quitter vos effets personnels des yeux afin de ne pas tomber dans les filets des voleurs à la tire.

3.   Ayez toujours sur vous l’adresse de votre hébergement

Pensez à vous munir d’une carte de visite de votre hôtel, disponible à la réception. Ce précieux sésame vous permettra de regagner sans encombre votre lieu de résidence en taxi ou en moto-taxi. Peu de chauffeurs maîtrisent l’anglais et il n’est pas rare qu’ils confondent des adresses similaires (par exemple, la rue Cau Go – phố Cầu Gỗ et la ruelle Cau Go – ngõ Cầu Gỗ).

4.   Prévoyez une réserve d’eau

Sous le soleil de plomb estival, la déshydratation guette à tout moment. Ayez donc toujours une bouteille d’eau à portée de main. Si l’eau plate est vendue à tous les coins de rue, privilégiez les supermarchés ou magasins fiables. Vérifiez également que le bouchon de la bouteille est hermétiquement scellé avant tout achat.

5.   Déchaussez-vous en entrant dans une maison

Dans la plupart des foyers vietnamiens, il est d’usage de retirer ses chaussures avant de pénétrer à l’intérieur. Observez attentivement le comportement de votre hôte et repérez la présence éventuelle d’un meuble à chaussures. Si tel est le cas, ôtez naturellement vos souliers et déposez-les près de l’entrée.

Voyage au Vietnam: 16 choses à faire et à éviter?

6.   Ne vous séparez jamais de votre papier toilette

Au Vietnam, mieux vaut prévoir l’imprévisible. De nombreux toilettes publiques ne sont pas équipées de papier hygiénique. Pour éviter toute situation embarrassante, ayez toujours un rouleau sur vous. Vous serez ainsi paré à toute éventualité.

7.   Aiguisez vos talents de négociateur

Sur les marchés vietnamiens, n’hésitez pas à marchander avec entrain jusqu’à obtenir un prix qui vous convienne. Les commerçants ont parfois tendance à surfacturer les touristes étrangers, peu familiers de la langue et des tarifs en vigueur. Cependant, avec un sourire avenant et une argumentation convaincante, vous parviendrez aisément à faire baisser les prix.

8.   Initiez-vous à la gastronomie locale

Unanimement saluée, la cuisine vietnamienne traditionnelle fait partie des meilleures au monde. Pour en savourer toutes les subtilités, apprenez à manier les baguettes. La plupart des échoppes de rue ne proposent ni fourchettes, ni couteaux. Attention cependant à ne jamais planter vos baguettes verticalement dans votre bol de riz, ce geste étant considéré comme un signe de malchance.

Voyage au Vietnam: 16 choses à faire et à éviter?

9.   Exprimez-vous dans la langue locale

Si vous ne séjournez que quelques jours au Vietnam, il peut sembler illusoire de vouloir apprendre le vietnamien. Pourtant, comme le rappelait Nelson Mandela, « Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue, vous parlez à son cœur. » Quelques mots simples tels que « Cam on » (Merci) ou « Xin chao » (Bonjour) raviront à coup sûr vos interlocuteurs.

II.   7 impairs à éviter

1.   Photographier sans autorisation

Malgré leur bienveillance légendaire, les Vietnamiens n’apprécient guère d’être pris en photo à leur insu. Par courtoisie, demandez toujours l’accord de votre sujet avant d’immortaliser son portrait, en particulier dans la vieille ville de Hoi An où ce service peut être payant. Abstenez-vous également de photographier les zones militaires, sous peine d’être accusé d’atteinte à la sécurité nationale et de vous retrouver derrière les barreaux.

2.   Afficher votre intimité en public

Plus réservés et conservateurs que les Occidentaux, les Asiatiques réprouvent généralement les démonstrations affectives en public. Au Vietnam comme dans d’autres pays de la région, les gestes tendres entre amoureux peuvent choquer, voire offenser. Réservez donc vos étreintes et baisers aux espaces privés.

3.   Perdre votre sang-froid dans la circulation

Si le Vietnam dispose d’un vaste réseau de transports, la circulation routière peut s’avérer éprouvante, surtout à Ho Chi Minh Ville et Hanoï. Face au ballet incessant des deux-roues, gardez votre calme. Paniquer ne ferait qu’aggraver la situation et accroître les risques d’accident. Armez-vous de courage, fixez votre objectif droit devant et maintenez le contact visuel avec les conducteurs pour traverser en toute sécurité.

4.   Diriger vos pieds vers l’autel

Lors de vos visites chez l’habitant, veillez à ne jamais vous asseoir en pointant vos pieds vers l’autel familial. Ce geste est perçu comme une offense aux croyances religieuses de vos hôtes.

5.   Troubler la quiétude des lieux de culte

Pagodes, temples et églises sont des havres de paix où les Vietnamiens viennent se recueillir. En signe de respect, adoptez une attitude discrète et silencieuse. Imitez les fidèles en joignant les mains pour prier ou déambulez calmement dans l’enceinte sacrée.

Voyage au Vietnam: 16 choses à faire et à éviter?

6.   Tremper dans des activités illicites

Pour vibrer au rythme de la vie nocturne, rendez-vous dans les bars et pubs animés de Ho Chi Minh Ville ou Hanoï. Mais gardez à l’esprit que la drogue et la prostitution sont formellement prohibées au Vietnam. Ne vous laissez pas entraîner dans ce type de déboires qui pourraient vous valoir de sérieux ennuis.

7.   Raviver les blessures du passé

Les stigmates de la guerre sont encore vifs dans la mémoire collective vietnamienne. Par tact, évitez d’aborder ce sujet sensible qui pourrait susciter de vives émotions, voire de l’hostilité chez vos interlocuteurs.

Convivial et sûr, le Vietnam est une destination accessible à tous les voyageurs, quels que soient leur âge et leur budget. Soyez assuré que vos efforts pour vous adapter aux usages locaux et respecter les traditions seront grandement appréciés. Les Vietnamiens se montreront d’autant plus indulgents face à vos éventuelles maladresses. Grâce à ces conseils avisés, vous êtes désormais fin prêt pour vivre une expérience inoubliable et enrichissante, en évitant les impairs lors de votre voyage sur mesure au Vietnam.