23 choses à savoir avant de partir au Vietnam (Part 2)

Lorsque vous vous préparez pour votre voyage au Vietnam, il est essentiel de garder à l’esprit certaines particularités culturelles et pratiques locales afin de profiter pleinement de votre séjour. Voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider à vous immerger dans la culture vietnamienne de manière respectueuse et enrichissante.

11. Mangez comme un local

Au Vietnam, les repas sont bien plus qu’une simple nécessité : ils représentent un moment privilégié de partage et de convivialité en famille. Les dîners, en particulier, sont l’occasion de se réunir autour d’une table bien garnie et de déguster une variété de plats savoureux et nutritifs. Plutôt que de commander un unique plat principal, les Vietnamiens préfèrent partager plusieurs mets aux textures et saveurs complémentaires. Entre les repas, vous trouverez facilement de quoi vous sustenter grâce aux nombreux stands de street food présents à chaque coin de rue. N’hésitez pas à goûter les délicieux smoothies et le café filtre traditionnel pour vous donner un coup de boost !

Un repas typique d'une famille vietnamienne

À lire aussi :
>> Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table
>> Cuisine de rue de Hanoi, une expérience de voyage gourmande unique
>> Les repas du jour des Vietnamiens

12. Soyez discret dans vos marques d’affection en public

Au Vietnam, les démonstrations d’affection en public, quelle que soit votre orientation, ne sont pas courantes dans la culture locale. Embrasser, enlacer ou même se tenir la main peut susciter des regards désapprobateurs, en particulier dans les zones rurales plus traditionnelles. Il est donc préférable de modérer vos élans romantiques en public. Cependant, malgré certaines inégalités juridiques persistantes, les couples LGBTIQ+ ne rencontrent généralement que peu de problèmes au Vietnam.

13. Demandez la permission avant de photographier les locaux

Par respect pour la vie privée des habitants, il est important de toujours demander l’autorisation avant de prendre des photos, en particulier dans les villages des minorités ethniques. De nombreux locaux peuvent trouver cette pratique intrusive, il est donc préférable de s’assurer de leur consentement au préalable. Dans certaines zones tribales, les villageois peuvent même demander une compensation financière pour les photos, ce qui est compréhensible au vu de la fréquence à laquelle ils sont sollicités par les touristes. Mettez-vous à leur place : comment réagiriez-vous si des étrangers prenaient constamment des photos de votre lieu de vie sans votre accord ?

Prendre des photos avec les enfants de minorités ethniques du Vietnam

À lire aussi : 6 règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam

14. Évitez les sujets politiques sensibles

Il est primordial de faire preuve de discernement avant de sortir votre appareil photo lors de manifestations publiques ou de rassemblements politiques au Vietnam. Les critiques à l’encontre du gouvernement peuvent entraîner de lourdes sanctions, comme l’ont montré les manifestations de 2018 contre les lois de surveillance des communications en ligne, qui ont conduit à plus de 100 arrestations. Par précaution, il est recommandé d’éviter les rassemblements politiques et les discussions critiques sur ce sujet avec les locaux.

15. Maîtrisez l’art de la négociation avec le sourire

Le marchandage fait partie intégrante de la culture vietnamienne, en particulier sur les marchés et dans les boutiques de souvenirs. Si vous acceptez le premier prix proposé, vous risquez de payer plus cher que nécessaire. Cependant, la négociation doit rester un jeu amical et non une confrontation. Contrez le prix initial par une offre inférieure et observez la réaction du vendeur. Après quelques échanges, vous devriez parvenir à un tarif satisfaisant pour les deux parties. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à décliner poliment et à comparer avec d’autres échoppes. Gardez à l’esprit qu’il n’est pas utile de négocier pour de petits montants : si vous payez 5 000 dongs (environ 0,20 $) de plus que le prix courant, considérez que cela reste abordable pour vous.

négocier au marché vietnamien

16. Préparez-vous aux différents types de toilettes

Bien que les toilettes occidentales à chasse d’eau soient de plus en plus répandues au Vietnam, vous devrez souvent payer pour accéder aux toilettes publiques, qui ne fournissent que rarement du papier toilette. Il est donc judicieux d’avoir toujours sur vous votre propre rouleau ou d’utiliser le jet d’eau mis à disposition. Emportez également du gel hydroalcoolique ou du savon, car de nombreuses toilettes ne proposent qu’un point d’eau courante pour se laver les mains.

17. Méfiez-vous des rabatteurs insistants

Dans les destinations touristiques populaires du monde entier, il est fréquent de rencontrer des intermédiaires cherchant à gagner des commissions en orientant les visiteurs vers certains établissements. Le Vietnam ne fait pas exception, en particulier à Hanoi, Ho Chi Minh Ville et Hoi An, où des rabatteurs hommes et femmes tentent de diriger les touristes vers des agences de voyage, hôtels, magasins et compagnies de transport spécifiques. Soyez vigilant face à ces pratiques, car recourir à leurs services implique généralement de payer plus cher pour couvrir leurs frais de commission.

18. Ne cautionnez pas l’exploitation sexuelle

Héritage indésirable de la guerre du Vietnam, le tourisme sexuel reste présent dans certaines zones du pays. Cependant, il est généralement aisé de repérer et d’éviter les lieux où se déroule ce commerce. Méfiez-vous des bars, karaoké et salons de massage dont le personnel est légèrement vêtu ou habillé de couleurs néon criardes (rose ou rouge). Notez également que certains hôtels refusent qu’un homme étranger partage une chambre avec une femme vietnamienne, ce qui peut poser problème aux couples légitimes.

19. Ne vous risquez pas à consommer des drogues illicites

Malgré une certaine accessibilité sur le circuit touristique, la consommation et la possession de drogues illégales au Vietnam peuvent entraîner de lourdes sanctions, y compris pour de petites quantités. De nombreux voyageurs se sont retrouvés emprisonnés pour des délits liés à la drogue, et la peine de mort peut même être appliquée dans les affaires les plus graves. Si vous souhaitez profiter de substances récréatives pendant votre séjour, il est préférable de vous rendre en Thaïlande voisine, où la consommation de marijuana dans les aliments et les boissons a été récemment dépénalisée.

20. Privilégiez les souvenirs éthiques et durables

Le Vietnam regorge de magnifiques objets artisanaux et d’œuvres d’art qui font d’excellents souvenirs. Cependant, il est préférable de se limiter aux créations contemporaines, car la sortie d’antiquités du pays est illégale. Soyez également vigilant quant aux souvenirs fabriqués à partir de parties d’animaux, telles que des coquilles, cornes, os, dents ou plumes. Ces objets proviennent souvent d’espèces sauvages menacées et leur achat pourrait enfreindre la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

21. Restez vigilant sans céder à la paranoïa

Comme dans toute grande ville du monde, la criminalité opportuniste peut parfois poser problème au Vietnam, en particulier dans les zones très fréquentées où pickpockets et voleurs à moto profitent des touristes imprudents. Soyez attentif à vos effets personnels dans les transports en commun, les bars et les cafés. Évitez également d’utiliser votre téléphone ou votre ordinateur portable en terrasse. Les sacs à main à bandoulière unique sont souvent la cible des arracheurs de sacs. Cependant, en restant vigilant et en prenant quelques précautions de bon sens, vous limiterez grandement les risques.

22. Faites attention aux munitions non explosées

Pendant la guerre du Vietnam, d’effroyables quantités de munitions ont été larguées sur le pays, et les engins non explosés continuent de faire des victimes chaque année. Si les zones touristiques sont généralement sécurisées, il est important de rester prudent lorsque vous vous éloignez des sentiers battus dans les régions rurales. N’entrez pas dans les cratères de bombes et ne touchez jamais aux anciennes munitions, qui peuvent rester mortelles pendant des décennies.

23. Informez-vous sur les risques de typhons

Le Vietnam est régulièrement frappé par des typhons entre mai et novembre, avec un pic d’intensité en août et septembre. Si vous voyagez pendant cette période, suivez attentivement les bulletins météorologiques locaux et éloignez-vous des côtes vers l’intérieur des terres en cas de risque de tempête majeure. En cas d’inondation, contactez votre ambassade ou consulat et suivez les consignes des autorités locales.

L'indonation au centre du Vietnam

Nous espérons que ces informations complémentaires vous aideront à préparer au mieux votre séjour au Vietnam et à apprécier pleinement ce fascinant pays. N’hésitez pas à partager vos propres conseils et expériences dans les commentaires pour enrichir cet article !

Vous aimerez aussi :

>> Quand partir au Vietnam ? Tout savoir sur le climat du Vietnam

>> La meilleure période pour voyager au Vietnam

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Circuit Vietnam 14 jours, quoi visiter au Vietnam en 2 semaines?

>> Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

>> Comment passer la nuit chez l’habitant au Nord du Vietnam?

Pour un voyage sur mesure au Vietnam inoubliable, suivez ces conseils avisés et laissez-vous porter par la richesse culturelle de ce pays attachant. Bonnes découvertes !