23 choses à savoir avant de partir au Vietnam (Part 1)

Partir au Vietnam est une aventure inoubliable, offrant une multitude d’opportunités pour découvrir sa culture fascinante, ses paysages époustouflants et sa cuisine délicieuse. Cependant, pour profiter pleinement de votre séjour et éviter les pièges, il est essentiel de bien se préparer. Cette série d’articles vous fournit 23 conseils précieux pour organiser votre voyage au mieux.

1. Connaissez les conditions météo avant de faire vos valises

Le Vietnam possède une grande diversité climatique, avec un sud tropical humide et un nord au climat plus tempéré, particulièrement dans les hauts plateaux autour de Sapa qui peuvent être très froids en hiver. Si vous prévoyez de visiter plusieurs régions, adaptez votre garde-robe en conséquence, avec des vêtements chauds pour les montagnes et des tenues légères pour le delta du Mékong où les températures sont élevées toute l’année. Consultez les prévisions météorologiques locales pour chaque étape de votre itinéraire afin de faire les bons choix vestimentaires et d’emporter les accessoires adéquats comme un imperméable, un parapluie ou une veste chaude selon la saison et la destination.

Climat du Vietnam par mois

>> À lire également : La meilleure période pour voyager au Vietnam

2. Soyez prêt pour les pluies

Le Vietnam est influencé par deux moussons : la mousson du sud-ouest de mai à septembre et la mousson du nord-est d’octobre à avril. Les précipitations peuvent être abondantes et fréquentes durant ces périodes, il est donc crucial de vérifier les conditions météorologiques spécifiques pour chaque région que vous souhaitez explorer. Par exemple, les randonnées dans les montagnes du nord-ouest et les croisières dans la baie d’Halong peuvent être très humides en juillet-août, tandis que c’est le moment idéal pour profiter des plages du Centre, même si elles sont plus fréquentées. N’oubliez pas que même pendant la saison des pluies, il ne pleut pas en continu toute la journée. Avec un équipement adéquat, vous pourrez profiter de votre séjour malgré quelques averses, tout en bénéficiant de tarifs plus avantageux et de sites moins bondés.

3. Étudiez les options de visa

Les formalités d’entrée au Vietnam varient selon votre nationalité, la durée et le type de séjour. Certains ressortissants sont exemptés de visa pour les courts séjours touristiques, tandis que d’autres peuvent obtenir un visa électronique ou un visa à l’arrivée, évitant ainsi les démarches parfois fastidieuses auprès des ambassades ou consulats. Renseignez-vous bien sur les conditions et procédures qui s’appliquent à votre situation personnelle suffisamment à l’avance afin de choisir l’option la plus adaptée, pratique et économique. Une bonne préparation vous évitera des surcoûts et des délais inutiles qui pourraient perturber le début de votre voyage.

>> À lire également : Tout savoir sur l’e-visa Vietnam selon la nouvelle loi à partir de 15 Août 2023

4. Obtenez vos vaccins

Comme pour tout voyage en zone tropicale, il est primordial de vous prémunir contre certaines maladies présentes au Vietnam. Prenez rendez-vous avec votre médecin au minimum un mois avant le départ pour faire une mise à jour de vos vaccinations et obtenir une prescription d’antipaludéens si vous vous rendez dans des régions rurales à risque. Les moustiques peuvent aussi transmettre la dengue, pensez donc à vous équiper en répulsifs efficaces. Sur place, privilégiez l’eau en bouteille, évitez les glaçons et ayez toujours sur vous un gel hydroalcoolique pour vous laver les mains régulièrement, cela limitera grandement les risques de troubles gastriques. Enfin, le port d’un masque peut être utile pour se protéger à la fois de la pollution dans les grandes villes et des infections respiratoires dans les transports ou les lieux très fréquentés.

>> À lire également : Moustiques au Vietnam : Comment vous protéger ? 5 conseils essentiels

5. Réservez à l’avance pour le Têt ou le pic des vacances

Même si les réservations anticipées pour les transports, l’hébergement et les visites ne sont pas toujours indispensables, elles sont fortement conseillées pendant les périodes de forte affluence comme les mois de juillet-août sur la côte ou lors des festivités du Têt, le Nouvel An lunaire. Le Têt est le moment le plus important de l’année pour les Vietnamiens qui se déplacent massivement pour retrouver leur famille. Les transports sont surchargés et de nombreux hôtels et restaurants ferment durant cette période. En réservant vos prestations à l’avance, vous vous assurez d’avoir une place et éviterez bien des tracas une fois sur place. De manière générale, anticiper vos réservations pendant les vacances scolaires vous permettra de choisir parmi un plus grand nombre d’options et souvent de bénéficier de meilleurs tarifs.

6. Intégrez les autocar-couchettes et les trains à votre itinéraire

Si les vols intérieurs sont abordables et pratiques pour relier rapidement les grandes villes du pays, n’hésitez pas à considérer d’autres modes de transport moins polluants comme le train ou l’autocar pour certaines portions de votre périple. Le Vietnam dispose d’un bon réseau ferroviaire et routier qui dessert l’ensemble du territoire. Opter pour un train de nuit avec couchette ou un autocar-couchette vous fera non seulement gagner une nuit d’hôtel, mais vous permettra aussi de vous imprégner des paysages et de côtoyer la population locale. C’est une expérience en soi ! Veillez simplement à réserver une couchette entièrement horizontale pour un meilleur confort de sommeil.

7. Donnez au Vietnam le temps qu’il mérite

Avec ses 1 650 km de long du nord au sud, le Vietnam nécessite du temps pour être exploré dans son ensemble. Les distances sont importantes et les transports parfois lents, qu’il s’agisse du train ou de la route. De plus, le pays regorge de merveilles entre lesquelles vous aurez envie de faire des haltes pour profiter pleinement de votre voyage. Si votre temps est compté, il est préférable de vous concentrer sur une région en particulier, comme Hanoï et ses environs au Nord, ou Hô-Chi-Minh-Ville et le delta du Mékong au Sud. Vous pourrez ainsi explorer chaque site en profondeur sans passer votre séjour dans les transports. Mais si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à prévoir au moins 2 à 3 semaines pour découvrir plusieurs facettes de ce pays fascinant.

>> À lire également : 

Hanoi Vietnam : Top 10 des meilleures choses à faire à Hanoi

Top 10 des meilleures choses à faire à Ho Chi Minh – ville

8. Respecter les espaces religieux

Le Vietnam abrite de nombreux lieux de culte bouddhistes, hindous, confucéens, taoïstes et chrétiens qu’il convient de visiter dans le respect des traditions. Adoptez une tenue décente couvrant épaules et genoux, déchaussez-vous si nécessaire avant d’entrer et suivez les consignes sur place. Dans les temples bouddhistes notamment, ne touchez jamais la tête des statues ou des moines, c’est considéré comme un geste irrespectueux. De même, évitez de pointer du doigt ou avec la plante des pieds en direction des représentations sacrées. Restez discret, parlez à voix basse et abstenez-vous de prendre des photos si cela est interdit. Votre attitude respectueuse sera toujours appréciée et vous permettra de vivre pleinement ces moments de découverte et de recueillement.

9. Ne perdez pas la face

Comme dans beaucoup de pays asiatiques, le concept de “face” revêt une importance capitale au sein de la société vietnamienne. Il s’agit de préserver la dignité et l’honneur de chacun en évitant au maximum les situations embarrassantes ou conflictuelles, que ce soit au niveau individuel ou collectif. Cela implique de faire preuve de respect et de maîtrise de soi en toute circonstance, même face à des désagréments. S’emporter en public ou élever la voix n’est pas bien perçu et risque d’envenimer la situation. En cas de problème, privilégiez toujours la discussion calme et courtoise pour trouver une solution. Votre patience et votre sang-froid seront vos meilleurs alliés pour apprécier votre séjour en toute sérénité.

10. Utilisez bien les baguettes

Les baguettes font partie intégrante de l’art de la table au Vietnam et il existe certains codes à respecter lors de leur utilisation. Ainsi, planter ses baguettes verticalement dans un bol de riz est à proscrire car cela rappelle les bâtons d’encens brûlés en hommage aux défunts. Tapoter son bol avec ses baguettes est aussi mal vu, car associé à un geste de mendiant. Lorsqu’on partage un repas, il convient d’utiliser l’extrémité de ses propres baguettes ou des baguettes prévues à cet effet pour se servir dans les plats communs. Enfin, des baguettes de longueurs différentes sont considérées comme un signe de malchance. Avec un peu d’entraînement, vous vous ferez vite à leur maniement et pourrez savourer en toute décontraction les délices de la cuisine vietnamienne !

utilisez bien les baguettes

Restez à l’écoute pour découvrir la suite de nos conseils dans la deuxième partie de cet article. Avec une bonne préparation en amont et en gardant ces quelques règles de savoir-vivre en tête, vous êtes déjà sur la bonne voie pour vivre une expérience inoubliable au Vietnam !

Vous aimerez aussi :

>> Top 10 à la baie d’Halong – Les incontournables à faire et à voir  

>> Halong, Bai Tu Long ou Lan Ha, quelle baie choisir pour faire une croisière ?

>> Croisière en baie d’Halong en 2 jours et 1 nuit

>> Comment choisir sa croisière dans la baie d’Halong ? \[2023\]

>> Les 8 plus belles plages du Centre et Sud Vietnam

>> Top 10 des plats à ne pas manquer au Vietnam

>> Visiter Hanoi en 1, 2 ou 3 jours, que voir et faire ?

>> Visiter Ho Chi Minh – ville (Saigon) en 1, 2 ou 3 jours, que voir et faire ?

>> Circuit au delta du Mekong: idées d’itinéraires en 1,2,3,4,5,6 jours à savoir

>> Circuit au Vietnam + séjour balnéaire au Vietnam

>> Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

>> Quand partir au Vietnam ? Tout savoir sur le climat du Vietnam

Qu’il s’agisse des conditions météorologiques, des moyens de transport ou encore du respect des traditions locales, bien préparer son voyage au Vietnam est la clé pour une expérience réussie. En suivant ces conseils avisés, vous serez paré pour profiter pleinement des merveilles de ce pays fascinant. Et pour une aventure sur-mesure en toute quiétude, faites confiance aux experts en réservant dès aujourd’hui un voyage sur mesure au Vietnam.