Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table

Le repas familial vietnamien est un véritable miroir de la famille, nourri par les plus anciennes traditions. C’est au cours de ces moments de partage que se tissent les liens intergénérationnels. Pour chaque Vietnamien, l’image d’une mère affairée en cuisine, préparant avec bonheur les plats pour sa famille, est profondément ancrée dans les mémoires. Ces instants de convivialité sont attendus avec impatience au quotidien.

Le riz et les baguettes, piliers du repas vietnamien

Au cœur de l’alimentation vietnamienne se trouve le riz, consommé quotidiennement et accompagné de légumes, fruits et produits de la mer. Autrefois, particulièrement durant l’après-guerre, la viande était considérée comme un luxe, réservée aux occasions spéciales telles que les mariages, funérailles ou fêtes religieuses. Aujourd’hui, grâce à l’amélioration des conditions de vie, tous les ingrédients ont trouvé leur place sur la table des Vietnamiens.

repas familial vietnamien jadis

Le repas en famille dans la cour d’autrefois

Traditionnellement, tous les plats sont préparés et disposés sur la table avant de s’attabler. Quant aux baguettes, outil incontournable dans de nombreux pays asiatiques, leur utilisation au Vietnam est régie par un ensemble de règles et de rituels. Savoir les manier avec dextérité est essentiel, mais connaître les usages qui y sont associés l’est tout autant. La façon de se tenir à table et de manipuler les baguettes est révélatrice du niveau culturel de la famille.

Il est coutumier d’inverser ses baguettes avant de servir quelqu’un d’autre. Les taper contre la table ou le bol est à proscrire, non seulement par respect des traditions mais aussi par superstition. Les baguettes jouent indéniablement un rôle central dans le repas vietnamien.

Le repas, symbole de l’unité familiale

Au Vietnam, les familles traditionnelles sont souvent étendues, regroupant jusqu’à trois ou quatre générations sous un même toit. Cette structure familiale a perduré au fil des siècles, rendant cruciale la présence de tous les membres lors des repas principaux. C’est à travers ces moments de partage que se forge la personnalité de chacun.

Avant de commencer à manger, il est d’usage de saluer poliment l’assemblée en disant “moi com” (invitation à manger), en commençant par les plus jeunes et en respectant la hiérarchie : grands-parents, parents, frères et sœurs. Les cadets ne saisissent leurs baguettes qu’une fois les aînés ayant débuté le repas. Servir les ascendants en leur passant les plats est une marque de respect profondément ancrée dans les valeurs familiales et sociétales vietnamiennes.

repas familial vietnamien moderne

À table, la modération est de mise, tant dans la quantité de nourriture ingérée que dans le rythme et la manière de manger. Chaque bouchée doit d’abord transiter par son propre bol avant d’être consommée. Pour les invités, le meilleur guide est d’observer et d’imiter les hôtes.

Contrairement aux habitudes occidentales, il est courant au Vietnam de partager les plats servis dans de grands bols et assiettes, et de tremper ses aliments dans une sauce commune. Lors d’occasions spéciales, la répartition des convives reflète la structure patriarcale de la société : les aînés occupent la table la plus importante, tandis que les autres sont placés selon leur rang hiérarchique.

Être invité à un repas de famille au Vietnam

repas familial vietnamien manger par terre

Recevoir une invitation à partager un repas familial est une marque de la généreuse hospitalité vietnamienne. Les hôtes s’appliquent à choyer leurs convives, qui ont pour coutume d’apporter un présent, souvent des fruits de saison. Offrir une spécialité de sa région d’origine est particulièrement apprécié.

L’atmosphère d’un repas vietnamien est invariablement conviviale, que l’on soit attablé ou assis à même le sol sur une natte, comme c’est fréquemment le cas dans les campagnes et même dans de nombreux foyers urbains. Cette disposition permet d’accueillir aisément un grand nombre de convives.

Les traditions et coutumes entourant un repas vietnamien traditionnel sont vastes et en constante évolution, variant d’une époque et d’une famille à l’autre. L’essentiel est de les adapter avec souplesse à chaque circonstance afin de préserver l’harmonie entre théorie et pratique.

>> Vous apprécierez aussi La culture dans le repas au Vietnam

En explorant plus en profondeur le voyage sur mesure au vietnam, vous découvrirez une culture culinaire riche et fascinante, reflet de l’âme vietnamienne. Chaque repas est une invitation à se plonger dans les traditions ancestrales et à tisser des liens authentiques autour d’une table conviviale.