Les grandes fêtes saisonnières des Vietnamiens

Les fêtes traditionnelles sont une occasion pour les familles de se réunir après des journées de travail difficiles. Au fil des ans, les coutumes traditionnelles du peuple vietnamien conservent toujours leur identité nationale.

1. Têt Nguyen dan, fête de Nouvel An

fête saisonnière Vietnamiens Têt nguyen dan

Le Nouvel An lunaire, aussi appelé Têt Nguyen dan, est la fête la plus importante et la plus emblématique du Vietnam. C’est un moment de réunion familiale, où les foyers se parent de leurs plus beaux atours et préparent des mets délicieux pour célébrer le passage à la nouvelle année. Les maisons sont méticuleusement nettoyées et décorées avec soin, tandis que les autels des ancêtres sont garnis d’offrandes et d’objets précieux. Les Vietnamiens prennent soin de préparer suffisamment de nourriture pour trois jours de festivités, afin de profiter pleinement de ce temps de partage et de convivialité. Le Têt est l’occasion de renforcer les liens familiaux, de rendre hommage aux aînés et de célébrer la vie avec optimisme et joie.

>> En savoir plus : La fête du Têt, que savez-vous sur le nouvel an vietnamien ?

2. Têt Nguyen tieu, fête du 15e jour du 1er mois

fête saisonnière Vietnamiens Têt nguyen tieu

Le Têt Nguyen tieu, célébré le 15e jour du 1er mois lunaire, marque le début du printemps et rend hommage aux étudiants. Lors de cette fête nocturne haute en couleurs, les jeunes se rassemblent pour participer à une multitude de divertissements et d’activités ludiques. C’est aussi l’occasion pour les familles de se recommander aux Génies dispensateurs du bonheur, afin d’attirer chance et prospérité pour l’année à venir. Vêtues de leurs plus beaux atours, les femmes et les enfants se rendent dans les temples du village pour prier et faire des offrandes. Le Têt Nguyen tieu est un moment de joie et de partage, où la communauté se réunit pour célébrer l’arrivée des beaux jours et invoquer la bienveillance des esprits protecteurs.

3. Têt Han thuc, fête du 3e jour du 3e mois

fête saisonnière Vietnamiens Têt han thuc

Le Têt Han thuc, également connu sous le nom de Têt banh troi banh chay, est une fête singulière où l’on évite d’allumer du feu et où l’on déguste exclusivement des aliments froids. Le met emblématique de cette célébration est le bánh trôi, un pain flottant confectionné à base de riz gluant et de sucre, qui est offert en sacrifice. Cette tradition culinaire unique témoigne de l’ingéniosité des Vietnamiens pour adapter leurs pratiques festives aux contraintes saisonnières et symboliques. Le Têt Han thuc est l’occasion de se rassembler autour d’un repas simple mais convivial, où la fraîcheur des mets contraste avec la chaleur des échanges et des rires partagés.

>> En savoir plus : Têt Hàn thực ou le Têt des aliments froids

4. Têt Doan ngo – fête du 5e jour du 5e mois

fête saisonnière Vietnamiens Têt doan ngo

Le Têt Doan ngo, célébré le 5e jour du 5e mois lunaire, coïncide avec le solstice d’été. Son nom évocateur, signifiant littéralement “le point ou l’instant précis de la résistance ou de l’opposition”, fait écho à la symbolique de cette fête qui marque un tournant dans le cycle des saisons. Lors de cette journée particulière, les Vietnamiens procèdent à un rituel appelé giết sâu bọ, visant à exterminer les insectes et les parasites intestinaux. Cette pratique ancestrale témoigne de l’importance accordée à la purification et à la régénération, tant sur le plan physique que spirituel. Le Têt Doan ngo est un moment charnière où l’on célèbre le triomphe de la lumière sur les ténèbres, tout en prenant soin de son corps et de son environnement.

>> En savoir plus Têt Doan ngo, ou fête de 5e jour du 5e mois

5. Têt Trung nguyên – fête du 15e jour du 7e mois

Avec le déclin du soleil, le 7e mois marque le début de l’automne, saison de la décrépitude annonçant la mort de la nature. Contrairement aux fêtes printanières qui glorifient la vie nouvelle, les célébrations automnales sont consacrées à la mémoire des défunts et aux sacrifices funèbres. Le 1er jour du 7e mois, les portes des enfers sont symboliquement ouvertes, permettant aux âmes errantes de rejoindre le monde des vivants. Devant chaque maison, des tables d’offrandes sont dressées, garnies d’une multitude d’objets votifs en papier représentant vêtements, chapeaux, chaussures, meubles, lingots d’or et d’argent. Des plateaux débordant d’œufs cuits, de boules de riz, de potages et de sel sont également disposés à l’attention des esprits en quête de réconfort.

fête saisonnière Vietnamiens Têt trung nguyen

À la nuit tombée, les baguettes d’encens sont allumées et les objets votifs brûlés, tandis que les offrandes sont répandues à terre pour nourrir les âmes errantes échappées des geôles infernales. Le 15e jour, les sacrifices prennent une dimension plus intime et familiale, chaque foyer préparant des offrandes destinées à ses propres ancêtres disparus. Les pagodes bouddhiques organisent également de grands rituels à l’intention des âmes sans descendance, afin que nul ne soit oublié en ce jour de commémoration. Enfin, le dernier jour du 7e mois marque la clôture des enfers, donnant lieu à de nouveaux sacrifices devant les portes des maisons. Ainsi s’achève ce cycle de fêtes dédiées aux défunts, rappelant l’importance du lien intergénérationnel et du respect dû aux ancêtres dans la culture vietnamienne.

>> En savoir plus : Ram thang 7 ou fête de mi-juillet lunaire au Vietnam

6. Têt Trung thu – fête de milieu de l’automne

fête saisonnière Vietnamiens Têt trung thu

Le Têt Trung thu, célébré le 15e jour du 8e mois lunaire, est une fête consacrée à la glorification de la lune. Les familles confectionnent ou achètent des gâteaux de lune blancs et ronds, ornés de figures évoquant les mythes lunaires tels que le lièvre, le crapaud, l’homme ou l’arbre. Les enfants, quant à eux, reçoivent des lanternes aux formes variées représentant des poissons, des libellules ou des crabes. Réunis en groupes, ils déambulent joyeusement dans les rues une partie de la nuit, chantant et admirant la beauté de la pleine lune. De retour à la maison, les familles se rassemblent autour d’un repas convivial, savourant les délicieux gâteaux de lune et partageant des moments de complicité. Le Têt Trung thu est une célébration de l’union familiale, où petits et grands se retrouvent pour rendre hommage à l’astre lunaire et profiter de la douceur des soirées automnales.

Vous pourrez aimer aussi

>> La Fête de mi-automne, fête de l’union familiale
>> 7 fêtes et festivals traditionnels au Vietnam à découvrir

Voyage sur mesure au Vietnam

Des réjouissances printanières du Têt aux fêtes automnales célébrant les ancêtres, le calendrier vietnamien regorge de traditions séculaires à découvrir. Pour vous imprégner pleinement de ces célébrations hautes en couleurs, réservez dès à présent un voyage sur mesure au Vietnam. Une expérience unique qui vous permettra de vivre ces fêtes emblématiques au cœur des familles locales et d’en saisir toute la portée culturelle.