Giao thua, les coutumes traditionnelles du Têt au Vietnam

La veille du Nouvel An lunaire, les Vietnamiens s’efforcent de clore tous leurs projets et de résoudre toutes les affaires en suspens, afin d’entamer une nouvelle page de leur existence avec confiance et sérénité. À minuit, heure solennelle du passage à l’année nouvelle, appelée Giao thua, le passé semble s’effacer pour laisser place à un avenir prometteur.

L’heure solennelle

Le Têt, également connu sous le nom de Têt Nguyên Dan, est la fête du Nouvel An lunaire au Vietnam. Le terme “Têt” signifie “fête saisonnière”, tandis que l’expression “Nguyên Dan” se traduit par “première aube de l’année”. Cette célébration, qui marque à la fois le début d’une nouvelle année et l’arrivée du printemps, est un moment de renouveau pour le Ciel, la Terre et les hommes.

Giao thua coutumes Têt preparation

Chaque année, les Vietnamiens, où qu’ils se trouvent, célèbrent le Têt avec ferveur. Tout comme la nature se régénère, la vie humaine se renouvelle également. Les arbres se parent de nouvelles feuilles et de fleurs éclatantes, invitant chacun à aborder cette période avec un esprit et un cœur neufs.

Giao thua coutumes Têt montagne

Lors du réveillon du Nouvel An, appelé giao thừa en vietnamien, les membres de la famille se rassemblent pour présenter leurs vœux aux parents, qui leur offrent en retour des friandises traditionnelles, telles que les banh chung et les banh tet. Autrefois, le retour de la nouvelle année était salué par des pétards, dont les débris de papier formaient un magnifique tapis rouge devant les maisons.

Giao thua coutumes Têt famille

Les Vietnamiens croient que le déroulement du premier jour de l’année aura une influence significative sur le reste de l’année. La nuit de Giao thua est également appelée “nuit de l’effacement des mauvaises habitudes” (Đêm trừ tịch). Chacun s’efforce alors de devenir un “homme nouveau”, tant dans ses paroles que dans ses actes, dès le passage à la nouvelle année.

Le culte des ancêtres

Le Têt n’est pas seulement la fête des vivants, mais aussi celle des défunts. Cette célébration revêt également une dimension religieuse. Quelques jours avant le Nouvel An lunaire, le 23e jour du douzième mois, a lieu la cérémonie consacrée au génie du foyer, appelé Tao Quân.

Giao thua coutumes Têt tao quan

Selon la tradition, avant son départ, la famille offre à Tao Quân un équipement de voyage en papier votif, comprenant une robe de cour, une toque, des bottes et une carpe servant de monture. Ces objets sont déposés sur l’autel des ancêtres et seront brûlés à l’issue de la cérémonie.

>> En savoir plus : Têt Tao Quân, le culte des Génies du Foyer au Vietnam

Giao thua coutumes Têt membre famille

À la première heure de l’année nouvelle, lors du Giao thua, tous les membres de la famille se réunissent devant l’autel pour accueillir les ancêtres, une cérémonie appelée Rước Ông Bà.

Giao thua coutumes Têt encens

Le chef de famille souhaite alors la bienvenue aux ancêtres, exprimant la joie de les retrouver et les invitant à recevoir les offrandes. Plusieurs inclinaisons devant l’autel sont effectuées, comme si les ancêtres étaient réellement présents.

Giao thua coutumes Têt culte

Cette cérémonie est aussi l’occasion de transmettre à la jeune génération la tradition du culte des ancêtres, propre à chaque famille. Pendant les jours de fête, les ancêtres sont considérés comme demeurant parmi leurs descendants, recevant ainsi l’hommage de leur respect et de leur attachement.

>> En savoir plus : Le culte des ancêtres au Vietnam, coutume au cœur du Têt 

Les interdits concernant les offrandes

Giao thua coutumes Têt repas sud

Lors des cérémonies du Têt, il est interdit d’offrir aux génies et aux ancêtres des oiseaux et des volailles aux pieds de couleur bronze, par crainte de manquer de respect. De même, une fleur qui a été sentie par un homme ne peut être offerte aux génies, car elle est considérée comme ayant perdu son âme.

Giao thua coutumes Têt repas

La préparation des offrandes requiert l’utilisation d’objets propres, non souillés par des contacts impurs. Il est également interdit de voler les offrandes destinées à une divinité. Seule la personne ayant fait l’offrande est autorisée à les retirer et à les utiliser.

Giao thua coutumes Têt fruits

À chaque saison, avant de goûter à un fruit, il est de coutume de sélectionner les meilleurs spécimens pour les offrir en premier lieu aux ancêtres.

Avant de procéder à une cérémonie, l’officiant doit s’abstenir de consommer de l’oignon et de l’ail, en raison de l’haleine désagréable qu’ils provoquent. Il est également interdit de manger de la viande de chien et de buffle avant les cérémonies religieuses.

>> Vous aimerez lire également : Les interdits observés par les Vietnamiens pendant le Têt

Découvrez notre offre de voyage sur mesure vietnam pour vivre des moments uniques et inoubliables lors de votre séjour au Vietnam.