Culture vietnamienne : étiquette, astuces et traditions

En tant que l’une des économies à la croissance la plus rapide d’Asie, le Vietnam a connu un afflux massif d’étrangers depuis que le gouvernement vietnamien a introduit des réformes économiques (Đổi Mới) il y a plus de 30 ans. Des villes animées comme Ho Chi Minh-Ville et Hanoï sont désormais plus cosmopolites que jamais avec une riche mosaïque d’histoire, d’art et de culture.

Bien que le mélange de la culture vietnamienne, des origines et de la myriade de valeurs traditionnelles et contemporaines au Vietnam soit généralement harmonieux et enrichissant, il est essentiel de connaître les us et coutumes pour rendre votre séjour en tant qu’expatrié ou touriste aussi agréable que possible. Ce guide de l’étiquette au Vietnam vous permettra de mieux vous adapter à la fascinante culture vietnamienne et de profiter pleinement de votre expérience dans ce pays captivant.

1. Le concept de “Visage”
2. Salutations et visite
3. Étiquette culinaire vietnamienne
4. Étiquette des affaires
5. Relations et étiquette de rendez-vous
6. Étiquette pour un mariage vietnamien
7. Étiquette de voyage et de tourisme

1. Le concept de « visage »

Le concept de “visage”, qui fait référence à la préservation de la dignité et du respect, est profondément ancré dans tous les aspects de la société vietnamienne. Il peut être accordé, maintenu ou perdu, et sert en quelque sorte de monnaie sociale dans les interactions entre les Vietnamiens. Les habitants ont tendance à rester calmes et posés, évitant autant que possible les explosions de colère ou les disputes publiques, considérées comme un signe de faiblesse. Bien que des altercations puissent parfois survenir pour des problèmes graves, il est préférable de garder son sang-froid et d’éviter d’humilier les autres, surtout en public ou devant leurs proches. Si vous devez signaler des défauts ou faire des reproches à quelqu’un, il est plus judicieux de le faire discrètement et en privé, afin de préserver les “visages” de chacun.

>> En savoir plus: Les 5 choses que vous allez le plus et le moins aimer en voyage au Vietnam

2. Salutations et visites

Salutations respectueuses et sobres

Tradition culture vietnamienne xin chao

« Xin chào » est votre pari le plus sûr si vous voulez dire bonjour.

Lorsque vous rencontrez des Vietnamiens pour la première fois, il est préférable d’éviter les effusions physiques telles que les câlins et les baisers. La poignée de main est une coutume répandue chez les hommes, mais il est généralement déconseillé d’avoir un contact physique, même une simple poignée de main, entre personnes de sexes opposés ou avec des personnes âgées. Optez plutôt pour un « Xin chào » poli et un sourire chaleureux pour saluer vos interlocuteurs de manière appropriée.

L’influence du confucianisme sur les relations familiales et sociales

La culture vietnamienne a été profondément influencée par la pensée confucéenne, un système philosophique et éthique originaire de Chine qui met l’accent sur l’importance des comportements vertueux tels que l’altruisme et l’humilité dans le maintien de l’harmonie sociale. Cette doctrine a façonné la société vietnamienne, des relations familiales aux interactions professionnelles. Pour s’intégrer durablement au Vietnam, il est donc essentiel d’investir dans la construction et l’entretien de relations sincères et respectueuses avec son entourage.

Contrairement aux sociétés occidentales plus individualistes, le confucianisme a doté le Vietnam d’une structure sociale hiérarchisée qui accorde une grande importance à l’ancienneté, à l’âge et à l’expérience. Ce respect se reflète jusque dans la langue vietnamienne, qui utilise des pronoms différents selon que l’on s’adresse à une personne plus âgée ou plus jeune que soi. Les familles vietnamiennes sont souvent très soudées et il est attendu, en particulier des hommes, qu’ils subviennent aux besoins de leurs proches jusqu’à l’âge adulte. Les rôles de genre restent prononcés chez de nombreux Vietnamiens, surtout dans les régions rurales.

3. Étiquette culinaire vietnamienne

Tradition culture vietnamienne repas

La nourriture et les repas – en particulier le dîner – jouent un rôle clé dans la culture vietnamienne

Au Vietnam, la nourriture et les repas, surtout le dîner, occupent une place centrale dans la vie sociale et culturelle. Lorsque vous êtes invité, veillez à ne pas remplir votre bol de riz à ras bord, car cela est généralement réservé aux offrandes dans les pagodes. Contentez-vous de le remplir aux deux tiers et n’hésitez pas à vous resservir plus tard. Vous aurez ainsi de la place pour goûter à tous les délicieux plats qui vous seront proposés !

Traditionnellement, les meilleurs plats sont servis en premier et il est considéré comme respectueux de les accepter et de les finir. Il en va de même pour toutes les offres de thé ou d’alcool. De nombreux mets comprennent des ingrédients au goût prononcé comme la sauce de poisson et/ou la pâte de crevettes (mam tom). Si vous ne les appréciez pas, faites-le savoir clairement à votre hôte, les Vietnamiens comprendront. Avant de commencer à manger, dites « mời » (prononcé muoi), une expression courante signifiant « Bon appétit ».

Vous remarquerez rapidement que les bruits de mastication font partie intégrante de l’étiquette culinaire vietnamienne. Loin d’être offensants comme dans d’autres cultures, les sons de succion expriment le plaisir et permettent de refroidir les aliments. N’hésitez donc pas à vous laisser aller lorsque vous dégusterez votre prochain bol de soupe de nouilles vietnamiennes !

L’art de manier les baguettes

Les baguettes sont vos principaux ustensiles pour manger, mais vous les utilisez peut-être incorrectement sans le savoir. Évitez de les planter verticalement dans la nourriture, cela est considéré comme un mauvais présage en raison de la ressemblance avec l’encens utilisé lors des cérémonies funéraires. Parmi les autres conseils à garder à l’esprit : mettez la nourriture dans votre bol avant de la manger ; n’échangez pas de nourriture entre les baguettes ; ne pointez pas avec les baguettes ; et ne frappez pas bruyamment votre bol avec – cela attirerait soi-disant les fantômes affamés.

L’étiquette des cadeaux

Si vous êtes convié chez des Vietnamiens, apportez un présent comme des fleurs, de l’encens ou des fruits, mais évitez les fleurs jaunes ou tout ce qui est noir, considérés comme portant malchance dans la culture vietnamienne. Avant de manger, attendez que l’aîné s’assoie en premier. Passez et recevez tous les objets – nourriture ou cadeaux – à deux mains, en signe de respect pour celui qui donne.

>> En savoir plus: Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table

4. Étiquette des affaires

Comme dans de nombreux pays d’Asie de l’Est et du Sud-Est, les relations interpersonnelles jouent un rôle crucial dans le monde des affaires au Vietnam. Ne soyez pas surpris si votre premier contact avec un client vietnamien implique des questions sur votre vie personnelle ou votre famille. Les Vietnamiens cherchent à établir une confiance et un respect mutuels avant d’aborder les affaires proprement dites. Plusieurs rencontres peuvent donc être nécessaires pour conclure un accord. Bien que le rythme soit différent de celui de votre pays d’origine, il est important d’être ponctuel aux réunions d’affaires et aux dîners.

Soyez attentif à toute hiérarchie lorsque vous vous présentez et lorsque vous recevez des cartes de visite, faites-le avec les deux mains et en établissant un contact visuel. Optez pour une tenue vestimentaire classique avec costume et cravate ou chemisier et jupe, surtout à Hanoï. Les cadeaux sont courants – ils n’ont pas besoin d’être onéreux, mais doivent être utiles.

>> En savoir plus: 10 idées de souvenirs made in Vietnam à rapporter

5. Relations et étiquette de rendez-vous

Malgré la modernité apparente de Ho Chi Minh-Ville et de Hanoï avec leurs centres commerciaux de style occidental, le Vietnam reste assez conservateur en matière de démonstrations d’affection en public. Évitez de vous étreindre ou de vous embrasser devant les autres, surtout si vous êtes avec un Vietnamien.

En ce qui concerne les rendez-vous amoureux, montrez de l’intérêt pour la culture vietnamienne et essayez d’apprendre quelques mots de la langue – un petit effort peut faire une grande différence ! De nombreuses femmes vietnamiennes apprécient toujours la galanterie, donc si vous invitez, soyez prêt à régler l’addition pour les premiers rendez-vous, mais faites-le discrètement.

Si les choses deviennent sérieuses, vous rencontrerez probablement la famille et les proches de votre partenaire plus tôt que ce à quoi vous êtes habitué. Au lieu de résister, allez-y avec le courant et montrez le respect et la courtoisie appropriés lors de ces rencontres. Gardez à l’esprit que votre présentation est un enjeu important et que votre comportement se reflétera sur votre partenaire.

6. Étiquette pour un mariage vietnamien

Tradition culture vietnamienne marriage

Si vous arrivez jusqu’ici, félicitations ! Que vous soyez le marié, la mariée ou un invité, assister à un mariage vietnamien est une expérience unique et mémorable.

Des cérémonies chargées de symbolisme

Les mariages vietnamiens comportent plusieurs cérémonies et coutumes spécifiques qui, bien que variables selon les croyances religieuses et les groupes ethniques, ont toutes pour but d’unir les familles des mariés. La cérémonie de demande officielle de la main de la mariée, les fiançailles généralement réservées à la famille proche et aux amis, et enfin la cérémonie de mariage et la réception avec ses cadeaux somptueux, le culte des ancêtres et un festin pour tous les invités, marquent les étapes clés de cette union.

Cadeaux et tenue vestimentaire

Il est d’usage d’apporter un présent lorsque l’on assiste à un mariage vietnamien. Les cadeaux courants incluent les bijoux, le thé, le vin ou les noix de bétel, mais offrir de l’argent est une valeur sûre très appréciée dans la culture vietnamienne. Un montant de 500 000 VND (environ 25 $) est typique, mais cela peut varier en fonction de votre relation avec les mariés et de votre situation financière.

Le mariage étant l’une des traditions vietnamiennes les plus importantes, une tenue soignée est de mise. L’ao dai est la norme pour les hommes et les femmes vietnamiens, mais vous pouvez également porter un costume ou une robe de soirée de style occidental. Sauf indication contraire et comme il est d’usage pour les mariages dans la plupart des cultures, informez les hôtes si vous prévoyez de venir accompagné.

>> En savoir plus: Le mariage vietnamien d’hier et d’aujourd’hui

7. Étiquette de voyage et de tourisme

Le Vietnam regorge de sites touristiques fascinants, des temples anciens aux paysages époustouflants, qui vous permettront de vivre un voyage inoubliable. Voici quelques conseils pour profiter pleinement de votre découverte tout en respectant la culture et les traditions locales.

Tenue vestimentaire appropriée

Lorsque vous visitez des lieux sacrés tels que des temples ou le mausolée de Ho Chi Minh à Hanoï, il est important de vous habiller de manière respectueuse. Les hommes doivent privilégier les t-shirts plutôt que les débardeurs, tandis que les femmes peuvent couvrir leurs épaules avec un paréo ou une écharpe en tissu léger, qui les protégera également du soleil intense. Si vous vous rendez dans des parcs aquatiques ou sur des plages, ne soyez pas surpris si votre bikini attire des regards désapprobateurs. Bien que les mentalités évoluent, de nombreux Vietnamiens ont encore des valeurs traditionnelles et conservatrices en matière de tenue vestimentaire.

>> En savoir plus: Première découverte du Vietnam: À FAIRE & À NE PAS FAIRE

Demander la permission avant de photographier

Des différents groupes ethniques et de leurs costumes colorés dans le nord du Vietnam aux marchés flottants du delta du Mékong dans le sud, ce pays vous enchantera à coup sûr. Cependant, n’oubliez pas de toujours demander l’autorisation avant de sortir votre appareil photo. Cela vous évitera de déranger les habitants dans leur vie quotidienne et vous permettra de savoir si des frais modiques vous seront demandés, une pratique courante chez certains locaux habitués aux touristes.

L’art du pourboire

Bien que le pourboire ne soit pas une coutume vietnamienne obligatoire, il est toujours apprécié, surtout dans les lieux touristiques où cette pratique est plus répandue. Donner un pourboire reste à votre entière discrétion, mais après une année et demie difficile pour l’industrie du tourisme, cela pourrait faire une grande différence. Les artistes, guides touristiques, chauffeurs et vendeurs sur les sites travaillent dur pour gagner leur vie et un pourboire généreux illuminerait leur journée.

Marchander avec le sourire

À moins de faire vos achats exclusivement dans des magasins, vous serez amené à négocier avec des vendeurs de rue à un moment donné, notamment pour des souvenirs qui n’ont souvent pas de prix fixes. Restez enjoué et ne vous emportez pas. Vous n’obtiendrez certainement jamais le « prix local », mais ne le prenez pas personnellement. De nombreux vendeurs dépendent de leur commerce avec les touristes pour vivre. Si vous sentez que l’on essaie de vous arnaquer, passez simplement votre chemin.

Tradition culture vietnamienne negocier

En explorant le Vietnam, son peuple chaleureux et sa riche culture, n’oubliez jamais que vous êtes un invité. Gardez ces conseils à l’esprit et respectez les traditions vietnamiennes, vous vous intégrerez ainsi rapidement et tisserez des liens authentiques avec les locaux !

Se plonger dans la culture vietnamienne est une expérience riche et fascinante, à condition de respecter les traditions et l’étiquette locale. En gardant ces conseils à l’esprit lors de votre voyage sur mesure au Vietnam, vous vous ouvrirez les portes d’une immersion authentique au cœur de cette nation accueillante. Des salutations respectueuses aux négociations avisées, en passant par les célébrations familiales, chaque interaction deviendra une opportunité unique d’apprécier les facettes de cette culture millénaire.

>> À lire aussi :

Guide de voyage Vietnam 2022 – 2023 | Tout ce qu’il faut savoir

Circuit Vietnam : Quel itinéraire ? que faire ? combien de jours ?

Circuit dans le Nord-Est du Vietnam, que voir et que faire ?

Circuit Vietnam 15 jours: que faire? Quelles idées itinéraires à savoir?

Circuit au Vietnam 1 semaine: Bons plans pour un circuit 7 jours au Vietnam