Le culte des ancêtres au Vietnam

L’idéal religieux des Vietnamiens se manifeste par le culte des ancêtres, représentant une partie importante de la culture vietnamienne.

La mort n’est pas la fin

culte ancêtres Vietnam batonnet

Selon les croyances vietnamiennes, l’âme du défunt a besoin des prières et des sacrifices des vivants pour sortir victorieuse de ses transmigrations. Le culte des ancêtres repose sur l’idée que l’âme survit après la mort et veille sur sa descendance, lui apportant protection et bénédiction.

culte ancêtres Vietnam campagne

Ces âmes bienveillantes exercent une influence positive sur le destin de leurs proches encore en vie, assurant leur bonheur et leur prospérité. Cependant, elles peuvent aussi se montrer intransigeantes si les vivants manquent à leurs devoirs, les avertissant et les punissant par des maux, des maladies, la ruine ou même la mort. Les Vietnamiens accordent donc une grande importance à ce que leurs défunts reposent en paix, veillant à satisfaire tous leurs besoins dans l’au-delà.

culte ancêtres Vietnam ethnie

La protection des âmes ancestrales est considérée comme essentielle pour assurer la prospérité du foyer familial, mais aussi, par extension, celle de la communauté villageoise toute entière. Ce lien sacré entre les vivants et les morts est au cœur de l’harmonie sociale et spirituelle de la société vietnamienne.

Le culte familial et l’autel des ancêtres au Vietnam

Dans la croyance populaire vietnamienne, l’âme des défunts s’incarne dans une tablette en bois, devenant ainsi le siège de leur présence spirituelle. C’est devant ces tablettes, soigneusement disposées sur l’autel familial, que les Vietnamiens accomplissent tous les rituels et cérémonies prescrits par la coutume pour honorer leurs ancêtres.

culte ancêtres Vietnam melon

Chaque foyer vietnamien, même le plus modeste, possède un autel des ancêtres, dont la décoration reflète la fortune de la famille. Cet espace sacré est le cœur spirituel de la maison, où les tablettes des aïeux sont vénérées avec dévotion.

culte ancêtres Vietnam Tet

Le culte des ancêtres revêt un caractère intime et familial. C’est généralement le chef de famille qui l’accomplit dans la pièce d’honneur de la maison, entouré des siens. Ce rituel renforce les liens intergénérationnels et maintient vivante la mémoire des disparus.

culte ancêtres Vietnam repas

En cas de décès, la responsabilité du culte revient traditionnellement au fils aîné ou, à défaut, au neveu le plus proche dans la lignée masculine. Les femmes étant considérées comme inaptes à cette tâche sacrée, si le défunt n’a laissé que des filles, c’est le parent masculin le plus proche qui sera chargé de perpétuer le culte ancestral.

culte ancêtres Vietnam autel moderne

Le culte public

Au-delà du cercle familial, les villages et les communes érigent des temples dédiés aux personnalités illustres qui se sont distinguées par leur savoir ou les services rendus à la communauté. Ces figures tutélaires sont invoquées pour protéger le village, veiller à sa prospérité et assurer le bonheur de ses habitants.

culte ancêtres Vietnam temple vieux

Parallèlement, il existe un culte des patrons de métier, où les génies protecteurs de chaque profession sont honorés. Non seulement on leur rend hommage lors de jours spécifiques, mais on place également sous leur protection chaque événement important de la vie professionnelle.

culte ancêtres Vietnam temple

>>  Vous pourriez aimer aussi : Le culte des ancêtres au Vietnam, coutume au cœur du Têt 

Pratique ancestrale profondément enracinée dans la société vietnamienne, le culte des ancêtres témoigne de la piété filiale et du respect des traditions qui animent ce pays. Pour apprécier pleinement ces rituels empreints de spiritualité lors de votre prochain séjour, pensez à réserver dès maintenant un voyage sur mesure au Vietnam. Une immersion totale qui vous permettra d’être le témoin privilégié de cette facette unique de la culture locale.