Le xôi ou 5 recettes de riz gluant à déguster absolument au Vietnam

La cuisine vietnamienne est réputée pour sa richesse et sa diversité, offrant une multitude de plats qui séduisent aussi bien les Vietnamiens que les visiteurs étrangers. Cette attraction culinaire se manifeste même à travers des mets simples et populaires, tels que les différentes variantes de xôi, également connu sous le nom de riz gluant. Ces préparations laissent une impression durable dès la première dégustation, tant leur saveur et leur texture sont uniques.

1. Xôi ngu sac ou riz gluant aux cinq couleurs

xoi ngu sac

Le xôi ngu sac, également appelé riz gluant cuit à la vapeur aux cinq couleurs, est une spécialité emblématique des habitants des montagnes du Nord-Ouest vietnamien. Ce met a acquis une notoriété considérable auprès des fins gourmets du pays, séduits par son apparence éclatante et ses saveurs uniques. Comme son nom l’indique, le xôi ngu sac arbore fièrement cinq teintes distinctes : blanc, violet, jaune, vert et rouge. Ces couleurs sont obtenues grâce à l’utilisation de feuilles d’arbres provenant directement des jardins locaux. Chaque nuance représente l’un des cinq éléments fondamentaux du cosmos et contribue à l’équilibre du yin et du yang dans la cuisine vietnamienne.

xoi cinq couleurs

De nos jours, le xôi ngu sac est particulièrement apprécié par les touristes, tant étrangers que vietnamiens, qui explorent les régions montagneuses du Vietnam. Ce plat offre une expérience culinaire mémorable, alliant esthétique visuelle et saveurs authentiques. La dégustation du riz gluant aux cinq couleurs est devenue un passage obligé pour quiconque souhaite s’immerger dans la richesse gastronomique de cette partie du pays.

2. Xôi xeo ou riz gluant aux haricots mungo

xoi xeo

Si vous avez la chance de vous promener dans les rues de Hanoï, vous remarquerez aisément les nombreux vendeurs proposant le xôi xeo, un plat de riz gluant aux haricots mungo. L’attrait irrésistible de cette préparation réside dans la couleur jaune éclatante des grains de riz, obtenus grâce à leur trempage dans une eau parfumée au curcuma. Traditionnellement, le xôi xeo se compose uniquement de riz gluant, de haricots mungo, d’échalotes frites et de quelques gouttes d’huile. Ces ingrédients sont ensuite enveloppés dans une feuille de lotus ou de bananier, qui permet de préserver parfaitement l’odeur et la saveur attrayante du plat.

xoi xeo haricot

Au-delà de son charme gustatif indéniable, le xôi xeo est devenu un véritable emblème de la gastronomie vietnamienne et une fierté culinaire pour les Hanoïens. En savourant cette préparation, on perçoit toute la quintessence et l’âme d’une cuisine à la fois populaire et raffinée, reflétant l’identité culturelle du pays.

riz gluant aux haricots mungo

3. Xôi vo et xôi che

xoi vo

Malgré la simplicité de ses ingrédients, se limitant essentiellement aux haricots et au riz gluant, le xôi vo est réputé pour sa quintessence gustative exceptionnelle. La préparation de ce plat nécessite tout d’abord de cuire les haricots à la vapeur, puis de les écraser avant de les mélanger harmonieusement avec le riz gluant.

haricot mungo

Le riz doit être gras et doux, avec des grains bien distincts les uns des autres. Le xôi vo peut être dégusté tel quel ou accompagné d’une soupe sucrée, donnant alors naissance au délicieux xôi che. L’accord parfait entre le riz gluant et la soupe offre une expérience gustative des plus agréables.

xoi che soupe

4. Xôi dua ou riz gluant à la noix de coco

xoi dua

Parmi les nombreuses variantes de xôi qui font la renommée et la spécificité de la cuisine vietnamienne, le xôi dua, ou riz gluant à la noix de coco, occupe une place de choix. Bien qu’il s’agisse d’un plat relativement simple, l’arôme envoûtant de la noix de coco, associé à la saveur généreuse du sésame, en fait un met particulièrement apprécié des gourmets.

xoi dua coco

Le mariage subtil de ces ingrédients confère au xôi dua une douceur et une richesse uniques, qui ne manquent pas de séduire les papilles des amateurs de riz gluant. Ce plat est un véritable régal pour les sens, alliant texture fondante et parfums exotiques.

5. Xôi san ou riz gluant au manioc

xoi san

Le xôi san, ou riz gluant au manioc, évoque un goût familier qui rappelle les années difficiles vécues par les générations précédentes. Les ingrédients principaux de ce plat sont le riz gluant et le manioc, autrefois aliment incontournable de la vie quotidienne des Vietnamiens. De nos jours, le manioc est davantage utilisé pour nourrir le bétail ou comme base de certains remèdes traditionnels.

riz gluant au manioc

La préparation du xôi san est relativement simple. Le riz gluant et le manioc sont mélangés puis placés dans un cuiseur vapeur. La cuisson s’effectue à feu moyen jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement cuit. Une fois le riz gluant encore chaud, on y incorpore délicatement du lait de coco et de la chair de coco râpée, apportant une touche de douceur et de richesse à l’ensemble.

Malgré sa simplicité apparente, le xôi san demeure un plat extrêmement populaire et savoureux, témoignant de l’ingéniosité culinaire vietnamienne dans l’utilisation d’ingrédients modestes pour créer des mets inoubliables.

>> En savoir plus : Cuisine vietnamienne à base de riz : 8 plats à essayer une fois dans sa vie

En conclusion, le voyage sur mesure au Vietnam offre une occasion unique de découvrir la richesse de la cuisine vietnamienne, notamment à travers ses diverses préparations à base de riz gluant. Du xôi ngu sac aux couleurs éclatantes au xôi san évoquant les souvenirs d’antan, en passant par le xôi xeo emblématique de Hanoï, chaque variante de xôi révèle une facette différente de l’art culinaire vietnamien. Ces plats, à la fois simples et raffinés, témoignent de l’attachement profond des Vietnamiens à leurs traditions gastronomiques et de leur capacité à sublimer des ingrédients modestes pour en faire des mets inoubliables. Alors, lors de votre prochain séjour au Vietnam, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ces délices gustatifs qui raviront vos papilles et vous plongeront au cœur de l’authenticité culinaire du pays.

Copy
Retry