Saigon et 3 cantines où manger comme chez vous

Les saveurs authentiques des crêpes françaises, des saucisses allemandes et des pains grecs préparés par des expatriés à Saigon attirent une clientèle fidèle grâce à leur goût délicieux et leurs prix abordables, avec une moyenne de seulement 35.000 VND (environ 1,5$) par portion. Ces gargotes occidentales sont devenues des lieux incontournables pour les amateurs de cuisine étrangère dans la ville.

1. Crêpe, 251 Nguyen Bieu (District 5)

Originaire de France, la crêpe est un met délicat qui ravit les papilles lorsqu’elle est préparée avec soin par un authentique Français au Vietnam. Ce plat traditionnel se compose de deux éléments essentiels : la croûte croustillante et la garniture savoureuse.

cuisine étrangère Saigon crepe francais

La pâte à crêpe, élaborée à partir d’ingrédients simples tels que la farine, les œufs, le lait, le beurre, le sel et le sucre, est cuite à la perfection pour obtenir une croûte légère et dorée. Une fois la pâte prête, une variété de fruits frais comme la banane, la pomme ou la fraise, coupés en petits morceaux et cuits dans du lait, sont ajoutés pour les versions sucrées. Les garnitures salées, quant à elles, incluent généralement des œufs, du jambon, des champignons et du fromage, selon la tradition française.

cuisine étrangère Saigon crepe

La préparation minutieuse de chaque crêpe ne prend que quelques instants. Avant d’être délicatement pliée, la crêpe est généreusement nappée de sauce au chocolat, au caramel ou au piment pour les versions salées, apportant une touche finale de saveur et de gourmandise.

cuisine étrangère Saigon crepe sucre

La gargote ouvre ses portes à partir de 15h et propose des places assises ainsi qu’un parking gratuit pour le confort de ses clients. Les crêpes sont proposées à des tarifs variables selon les garnitures choisies. Les versions sucrées sont vendues à partir de 20.000 VND (0,9$) la pièce, avec un supplément de 5.000 VND (0,2$) pour l’ajout de chocolat ou de caramel. Les crêpes salées, garnies d’œufs, de viande et de bacon, sont quant à elles proposées à 33.000 VND (1,4$) l’unité.

2. Saucisse allemande, numéro 221 Ton Dan (district 4)

cuisine étrangère Saigon saucisse Ton dan

Au cœur de la rue Ton Dan, dans le district 4 de Saigon, se niche une gargote réputée pour ses délicieuses saucisses allemandes. Tenue par un couple germano-vietnamien, cet établissement est le fruit de la passion de Tony Dieter, le propriétaire, qui bénéficie d’une solide expérience dans la restauration rapide acquise auprès de sa famille, productrice de saucisses à Berlin.

cuisine étrangère Saigon Dieter

Lors d’un voyage sur mesure au Vietnam en 2003, Tony est tombé sous le charme de la vie locale. Dix ans plus tard, il décide de s’installer définitivement à Saigon et de partager son amour pour les saucisses allemandes en ouvrant sa propre gargote.

Après avoir testé différents emplacements dans les districts de Binh Thanh et Phu Nhuan, Tony et son épouse ont finalement élu domicile dans la rue Ton Dan, où ils proposent leurs délices de l’après-midi jusqu’au soir. Tony supervise personnellement la préparation des saucisses afin de garantir l’authenticité du goût allemand.

cuisine étrangère Saigon pain saucisse

Le couple se spécialise dans les sandwichs garnis de succulentes saucisses de porc, de bœuf ou de poulet, ainsi que dans les hamburgers et les hot-dogs savoureux. Les amateurs de pommes de terre, de boulettes de poisson et de boulettes de bœuf frites ne seront pas en reste, car Tony propose également ces accompagnements. Avec des prix oscillant entre 25.000 et 35.000 VND (1,1-1,5$) par portion, cette gargote offre un excellent rapport qualité-prix.

3. Petits pains grecs, rue Hoang Hoa Tham (district de Tan Binh)

cuisine étrangère Saigon preparation

Parmi les étrangers qui régalent les Saïgonnais avec leur cuisine de rue traditionnelle, Paul, un Islandais passionné, se démarque par ses délicieux pains grecs. Fort de plusieurs années d’expérience, il a su conquérir le cœur des locaux avec ses créations uniques vendues dans sa gargote Oya.

Dès le premier regard, on remarque la différence entre le pain grec traditionnel et celui proposé par Paul. Alors que le pain grec classique est rond, blanc et ressemble à un gâteau au lait, Paul a adapté la recette pour obtenir un pain à la fois souple, fin, moelleux et facile à rouler, parfaitement adapté aux garnitures généreuses.

cuisine étrangère Saigon pain grec

Lorsqu’un client passe commande, le pain est d’abord réchauffé et grillé dans une poêle pour lui donner une texture croustillante. Ensuite, il est garni selon les préférences du client, avec des ingrédients tels que des pommes de terre, du poulet frit, du bœuf frit, du porc, des fruits de mer ou des champignons. Quelle que soit la garniture choisie, les tomates fraîches, la sauce pimentée, le ketchup et la moutarde jaune sont des accompagnements incontournables qui rehaussent les saveurs.

Parmi les choix les plus populaires figurent le poulet, le bœuf, le porc et les fruits de mer, tandis que les champignons constituent une alternative appréciée des clients végétariens.

cuisine étrangère Saigon client

La clientèle d’Oya est diverse, attirant aussi bien les jeunes, les étudiants et les résidents des environs que les expatriés occidentaux travaillant à Saigon. Pour répondre à cette demande variée, Paul propose deux tailles de base à des prix compris entre 25.000 et 35.000 VND (1,1-1,5$), ainsi qu’une portion « européenne » plus généreuse, idéale pour les appétits des clients occidentaux, vendue entre 55.000 et 75.000 VND (2-2,6$). La gargote est ouverte de l’après-midi jusqu’au soir et dispose d’un espace ventilé avec des places assises pour ceux qui souhaitent savourer leur pain grec sur place.

>> Pour en savoir plus : Saigon et 5 bonnes adresses pour le petit-déjeuner à la saïgonnaise

Copy
Retry