Les repas du jour des Vietnamiens

Au Vietnam, les repas sont fréquents et répartis sur la journée, avec environ six prises alimentaires quotidiennes. La journée d’un Vietnamien commence tôt, généralement par une soupe ou un petit-déjeuner léger, suivi d’un repas plus consistant, souvent composé de riz et de plusieurs plats d’accompagnement, vers 18 heures.

Les 3 repas principaux de la journée

repas Vietnam petit dejeuner

Pour la plupart des Vietnamiens, la journée débute très tôt, avec un début de travail ou d’école aux alentours de 7 ou 8 heures. Le petit-déjeuner, considéré comme un repas essentiel, est souvent pris sur le chemin. Il se compose généralement d’une soupe de vermicelles de riz ou de riz gluant, offrant ainsi un apport énergétique pour bien commencer la journée.

>> En savoir plus: 9 plats de petit-déjeuner typiques de la gastronomie vietnamienne 

repas Vietnam dejeuner

Le déjeuner, servi entre midi et 14 heures, constitue également un repas important dans la journée des Vietnamiens. On y retrouve souvent un bouillon à base de viande ou de crevettes, agrémenté de légumes. Ce plat réconfortant permet de se rafraîchir pendant les heures les plus chaudes de la journée, tout en apportant les nutriments nécessaires.

repas Vietnam legumes

En complément du bouillon, le déjeuner vietnamien typique comprend généralement un mélange de légumes sautés et un plat à base de fruits de mer, comme des crevettes grillées ou du bœuf sauté. Tous les plats sont servis simultanément, permettant à chacun de se servir selon ses préférences. Le riz est un accompagnement incontournable à chaque repas, tandis que les nouilles sont réservées au petit-déjeuner.

repas Vietnam diner

Le dîner, tout comme le déjeuner, est un repas copieux et varié. Il se compose d’un bol de riz, accompagné d’un plat de viande (poulet, canard, porc), d’un plat de poisson, d’un plat de légumes sautés et d’un bol de soupe. Cette diversité de mets permet de satisfaire tous les palais et d’assurer un apport équilibré en nutriments.

repas Vietnam nuoc mam

Le nuoc mam, cette sauce de poisson fermentée emblématique de la cuisine vietnamienne, est un élément indissociable des repas. Une simple cuillerée suffit à parfumer et relever le goût d’une grande tasse de riz. Les plats de viande et de poisson cuisinés avec du nuoc mam sont considérés comme le fleuron de la gastronomie nationale.

>> En savoir plus : Nuoc mam au Vietnam, un grand enjeu pour la production traditionnelle

repas Vietnam plateau

Chaque plat d’un repas vietnamien possède une saveur distincte, contribuant à un ensemble gustatif harmonieux et équilibré. Contrairement aux habitudes occidentales, les desserts sont peu fréquents. Le dîner s’achève généralement par des fruits frais ou une sucrerie, accompagnés de quelques tasses de thé bien chaud, pour une touche de douceur en fin de repas.

>> En savoir plus : L’art du thé du Vietnam, le croisement entre tradition et modernité

Les en-cas et collations, une tradition ancrée

repas Vietnam sud

En plus des trois repas principaux, les Vietnamiens ont l’habitude de manger deux à trois fois supplémentaires dans la journée, dès qu’une petite faim se fait sentir. Cette tradition de manger peu mais souvent est bien ancrée dans le mode de vie local. Il faut noter que le riz, aliment de base, est facile à digérer, et que l’alimentation des Vietnamiens peut parfois être déficiente en certains nutriments.

repas Vietnam trottoir

Les marchands ambulants et les échoppes de rue, omniprésents dans les villes vietnamiennes, sont une véritable institution. Ils proposent une grande variété de plats savoureux et abordables, reflétant l’art culinaire local. Ces scènes de vie colorées et animées font partie intégrante du paysage urbain du Vietnam.

repas Vietnam collation

Ces collations légères, souvent composées d’un seul plat, sont généralement consommées à l’extérieur, dans les espaces publics. Pour l’équivalent d’un euro, il est facile de trouver un plat complet et savoureux à chaque coin de rue. Caractéristique de toute l’Asie, la « cuisine de rue » est particulièrement dynamique et appréciée au Vietnam, offrant une expérience culinaire authentique et conviviale.

>> En savoir plus : Cuisine de rue de Hanoi, une expérience de voyage gourmande unique

repas Vietnam marche nuit

Les trottoirs vietnamiens se transforment en véritables cuisines à ciel ouvert, où les marmites bouillonnantes côtoient les étals de produits frais. Les ustensiles de cuisine, posés à même le sol, servent à préparer les ingrédients et à laver la vaisselle. Un grand réchaud permet de cuire les plats sur place, tandis que des sièges en plastique colorés invitent les clients à s’installer confortablement. L’ambiance chaleureuse et conviviale de ces espaces de restauration improvisés encourage à s’attarder le temps de déguster un délicieux bol de nouilles ou une salade fraîche.

>> En savoir plus : Les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter

En conclusion, les repas au Vietnam reflètent une culture culinaire riche et diversifiée, où la convivialité et le partage sont au cœur des traditions. Que ce soit lors des repas principaux ou des collations de rue, chaque instant est une occasion de découvrir de nouvelles saveurs et de vivre une expérience gustative unique. Pour en savoir plus sur la gastronomie vietnamienne et organiser un voyage sur mesure au Vietnam, n’hésitez pas à nous contacter.

Copy
Retry