Mam tom – pâte de crevettes en 4 plats populaires du Vietnam

La pâte de crevettes, connue sous le nom de “mam tom” en vietnamien, est un produit issu de l’ingéniosité culinaire des Vietnamiens. Depuis longtemps, elle est devenue une épice exceptionnelle et indispensable de la cuisine vietnamienne, jouant un rôle crucial dans la qualité et la saveur des plats. Cependant, à l’instar du durian, son odeur peut être désagréable pour les étrangers et même pour certains Vietnamiens. Découvrons ensemble quelques plats emblématiques qui ne sauraient se passer de cette fameuse pâte.

1. Bun dau (vermicelles de riz au tofu frit)

mam tom vietnam

Considéré comme l’un des plats les plus populaires du Vietnam, le bun dau incarne la quintessence de la cuisine vietnamienne en général et hanoïenne en particulier. Ce met savoureux est préparé à base de morceaux de tofu gras frits, accompagnés de légumes frais comme le concombre. La sauce, élément clé du plat, est composée de pâte de crevettes mélangée à du vinaigre et du sucre, le tout relevé de quelques gouttes d’huile bouillante et de tranches de piment pour un résultat pétillant en bouche.

mam tom Vietnam tofu frit

Afin d’enrichir le bun dau mam tom en protéines, on y ajoute désormais de la viande et des pâtés de porc. Le plat est servi avec des vermicelles de riz, notamment ceux réputés du village de Phu Do, le tout soigneusement disposé dans un panier plat pour le plus grand plaisir des clients.

mam tom Vietnam tofu

En dégustant les vermicelles, le tofu frit et les légumes aromatiques trempés dans la sauce, on peut apprécier la douceur et les parfums distinctifs de chaque ingrédient qui s’harmonisent à merveille. Cependant, le goût prononcé de la pâte de crevettes peut rebuter la plupart des Occidentaux. Heureusement, il est possible de la remplacer par de la sauce de poisson pour s’adapter à tous les palais.

2. Bun rieu cua (vermicelles de riz aux crabes)

mam tom Vietnam bun rieu

Le bun rieu cua est une délicieuse soupe de vermicelles de riz vietnamienne préparée avec des crabes d’eau douce et de la pâte de crevettes. La préparation commence par le broyage des crabes pour obtenir une pâte fine. Celle-ci est ensuite filtrée pour récupérer le “jus de crabe” qui servira de base au bouillon, agrémenté de tomates pour une touche de fraîcheur.

mam tom vietnam bun rieu cua

Les morceaux de crabe restants sont utilisés pour confectionner de savoureux gâteaux de crabe qui garnissent le plat. L’assaisonnement subtil à base de pâte de crevettes traditionnelle confère au bun rieu cua un goût raffiné et excellemment équilibré, alliant la douceur de la chair de crabe à la puissance aromatique du “mam tom”.

3. Bun thang (vermicelles de riz)

Le bun thang figure en bonne place parmi les spécialités typiques de Hanoï. Traditionnellement consommé après les vacances du “Tet“, le nouvel an vietnamien, ce plat est né de l’ingéniosité des Hanoïens qui souhaitaient éviter le gaspillage en réutilisant les restes des festins pour garnir leur soupe de vermicelles.

mam tom vietnam bun thang

La préparation du bun thang est un art complexe qui nécessite de rassembler une vingtaine d’ingrédients différents. Le bouillon, élément central du plat, est élaboré à partir de poulet, d’os de porc et de crevettes séchées, conférant une richesse et une profondeur de saveurs incomparables.

Servi dans un bol, le bun thang se compose de vermicelles de riz, agrémentés d’une garniture variée comprenant des tranches de mortadelle vietnamienne, du poulet effiloché et une fine omelette. La touche finale consiste en une cuillère à café de pâte de crevettes typique et une goutte d’essence de “scorpion d’eau” (ca cuong), un ingrédient rare et précieux qui sublime l’ensemble.

mam tom vietnam vermicelles de riz

Il peut sembler étonnant qu’un plat de nouilles aussi délicat et sophistiqué soit accompagné d’une épice aussi forte que la pâte de crevettes. Pourtant, c’est peut-être ce lien invisible qui unit harmonieusement tous les ingrédients, contribuant à rendre le bouillon chaud encore plus appétissant et mémorable.

4. Tripe de porc bouillie

mam tom vietnam intestin

Les abats de porc tels que l’estomac, le cœur, le foie, la langue et les intestins sont méticuleusement nettoyés avant d’être bouillis pour obtenir un plat simple mais savoureux. Servi avec de la pâte de crevettes et accompagné d’herbes aromatiques vietnamiennes, ce mets rustique est un régal pour les amateurs de saveurs authentiques.

mam tom vietnam tripe

La tripe bouillie est généralement consommée dans les gargotes populaires, principalement aux heures matinales. Attirant une clientèle diverse issue de toutes les classes sociales, ce plat est souvent dégusté au petit-déjeuner ou au déjeuner, mais rarement le soir.

>> Pour en savoir plus: Découvrez les 7 plats vietnamiens les plus atypiques

En conclusion, la pâte de crevettes “mam tom” est un élément incontournable de la cuisine vietnamienne, apportant une saveur unique et puissante à de nombreux plats traditionnels. Malgré son odeur parfois surprenante, elle reste un témoin de l’inventivité culinaire des Vietnamiens et un ingrédient clé pour découvrir l’authenticité de cette gastronomie fascinante. Pour vivre une expérience gustative inoubliable au cœur du Vietnam, n’hésitez pas à opter pour un voyage sur mesure au Vietnam qui vous permettra de vous immerger dans la richesse de sa culture et de ses traditions culinaires.

Copy
Retry