Le lotus : ingrédient extraordinaire de la cuisine vietnamienne

Depuis des temps immémoriaux, le lotus joue un rôle essentiel dans la culture vietnamienne. Il se rencontre non seulement sur le plan symbolique, spirituel, littéraire et artistique mais également dans la vie quotidienne et dans la gastronomie du Vietnam. Cet article vous présentera certains plats vietnamiens intéressants à base de lotus qui ne sont pas à manquer lors de votre visite au Vietnam. 

Saison de floraison du lotus et endroits idéaux pour apprécier sa beauté.

Au Vietnam, la période de floraison du lotus varie selon les régions. Dans le Nord, cette fleur emblématique s’épanouit dès le début du mois de mai, colorant les rues de Hanoi de ses délicats pétales portés par les bicyclettes des vendeurs. Grâce à un climat propice, le Sud du pays a la chance de pouvoir admirer le lotus toute l’année, bien que la période allant de juillet à octobre lunaire soit considérée comme la plus propice pour apprécier sa beauté éphémère.

Pour les amateurs de cette fleur gracieuse, plusieurs lieux incontournables s’offrent à eux. Le marais à lotus du Lac de l’Ouest à Hanoi, l’étang de lotus niché au pied de la majestueuse montagne Ngoa Long à Ninh Binh, l’étang de lotus de Dong Thap et le lac de lotus de Mui Ne sont autant d’endroits réputés pour leurs paysages bucoliques mettant en valeur cette fleur sacrée. Une balade contemplative au milieu des étendues de lotus en fleur promet un moment de quiétude et d’émerveillement inoubliable.

Les plats appétissants à base de lotus. 

Le lotus est un ingrédient d’une grande polyvalence en cuisine vietnamienne, chaque partie de la plante pouvant être utilisée pour créer des mets savoureux et originaux. Des graines aux tiges en passant par les racines, découvrez les nombreuses façons d’apprêter cette fleur emblématique et laissez-vous tenter par ces plats traditionnels lors de votre prochain séjour au Vietnam.

1. Graines de lotus confites

Véritable institution au Vietnam, les graines de lotus confites font partie des confiseries traditionnelles incontournables du pays. Leur saveur délicatement sucrée en fait un mets de choix pour célébrer les mariages, particulièrement dans le Nord, mais aussi pour agrémenter les tables du Nouvel An lunaire et de toutes les occasions festives. La douceur naturelle des graines de lotus se marie à merveille avec le sucre pour offrir une confiserie raffinée et gourmande.

graines de lotus confites

2. Thé au lotus

Élaboré avec minutie, le thé au lotus est une boisson d’exception qui nécessite un savoir-faire ancestral. Les fleurs, cueillies à l’aube alors qu’elles sont encore en bouton, sont soigneusement sélectionnées. Une petite quantité de thé est déposée au cœur de chaque fleur avant de les envelopper délicatement dans leurs propres feuilles. Les lotus ainsi garnis sont ensuite immergés dans l’eau pendant 18 à 24 heures, en fonction des conditions climatiques. Le secret de la réussite réside dans le respect d’un timing précis : la préparation doit impérativement avoir lieu entre 7 et 9 heures du matin, avant que les fleurs ne s’épanouissent et que leur parfum délicat ne s’échappe.

la fabriquante dépose de thé dans les fleurs

3. Salade de lotus vietnamienne

Fraîche et colorée, la salade de lotus est un classique de la cuisine vietnamienne. Préparée à partir des tiges et des racines de la plante, elle offre une combinaison subtile de saveurs acidulées et douces. Sa présentation vibrante, mettant en valeur des ingrédients simples tels que les légumes crus, les fruits, les herbes aromatiques fraîches, relevés d’une touche de vinaigre et de saumure de poisson, en fait un plat apprécié tant au quotidien que lors des occasions festives. Dans le Sud du Vietnam, la salade à la tige de lotus (Gỏi ngó sen) figure parmi les variantes les plus prisées. N’hésitez pas à personnaliser cette salade en y ajoutant la protéine de votre choix (volaille, crustacés, viande…), laissez libre cours à votre créativité !

La salade vietnamienne au tige de lotus

4. Poulet mijoté aux graines de lotus

Mariage harmonieux entre la tendreté du poulet et la douceur charnue des graines de lotus mûres, ce plat mijoté est une véritable ode au réconfort. Les saveurs sont subtilement rehaussées par l’ajout de jujubes et de champignons shiitakés, tandis que les racines de lotus apportent parfois une touche supplémentaire de texture. Nourrissant et savoureux, le poulet mijoté aux graines de lotus est particulièrement recommandé pour les personnes en convalescence, alliant plaisir gustatif et vertus nutritionnelles.

poulet mijoté aux graines de lotus

5. Le bouillon sucré aux graines de lotus (Le Chè hạt sen)

Dessert traditionnel incontournable au Vietnam, le Chè hạt sen est considéré comme une spécialité de la capitale. Ce bouillon sucré met en valeur le goût délicat et noisette des graines de lotus, subtilement relevé par la douceur du sucre candi. Rafraîchissant en été et réconfortant en toute saison, ce dessert se décline en de nombreuses variantes. Dans sa version la plus simple, seules les graines de lotus et le sucre candi sont nécessaires pour préparer cette douceur emblématique.

Le Chè aux longanes et graines de lotus

Le Chè aux longanes et graines de lotus (Chè nhãn nhục), une variante du Chè hạt sen.

Les mets présentés ici ne représentent qu’un échantillon de la richesse culinaire vietnamienne mettant à l’honneur le lotus. Nous espérons que cet article vous aura donné envie d’explorer davantage cette fleur aux mille vertus et d’en découvrir toutes les saveurs lors de votre prochain voyage sur mesure au Vietnam.

À lire aussi:

>> Découvrez les délices du banh mi : un mélange savoureux de saveurs et de textures

>> Recette du café salé à la vietnamienne

>> Top 10 des plats à ne pas manquer au Vietnam

>> Voici 10 choses à faire à Dong Thap, le royaume du lotus du Vietnam

>> Les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter