Tout savoir sur cơm tấm ( riz brisé ), un plat vietnamien emblématique

Le cơm tấm, ce plat emblématique de la cuisine vietnamienne, est bien plus qu’un simple repas. C’est un véritable symbole de l’identité et de la culture du pays. Apprécié dans tout le Vietnam, des modestes échoppes de rue aux restaurants les plus raffinés, le cơm tấm séduit par ses saveurs délicieuses et réconfortantes. Plongeons dans les origines, les ingrédients et les secrets de ce mets incontournable, et découvrons pourquoi il est devenu le chouchou des Vietnamiens et des voyageurs du monde entier. Préparez-vous à un voyage gustatif qui éveillera vos sens et vous fera tomber sous le charme de la gastronomie vietnamienne.

Cơm tấm ( riz brisé ) : Origine et signification

L’histoire du cơm tấm remonte à l’époque coloniale française au Vietnam. Alors que les soldats français se régalaient de riz blanc, les Vietnamiens, disposant de moins de ressources, se contentaient de riz brisé. Le nom “cơm tấm” provient du riz brisé (cơm) et de la barquette en plastique (tấm) dans laquelle il est traditionnellement servi.

com tam histoire 1

Au fil des années, le cơm tấm est devenu le repas favori des Vietnamiens de toutes les classes sociales. Sa popularité s’est accrue grâce à son goût exquis, sa simplicité et son accessibilité. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des plats les plus représentatifs de la cuisine vietnamienne.

com tam histoire 2

Le cơm tấm revêt également une dimension culturelle et sociale au Vietnam. Ses origines modestes en font un plat souvent associé à la classe ouvrière et au quotidien des Vietnamiens. Apprécié pour son accessibilité et sa capacité à nourrir avec des ingrédients simples, il incarne l’esprit travailleur, la résilience et la créativité culinaire du peuple vietnamien.

com tam histoire 3

Véritable symbole de fierté nationale et de patrimoine gastronomique, le cơm tấm est devenu une icône de la street food vietnamienne, appréciée tant par les locaux que par les touristes. Sa renommée a donné naissance à de nombreuses variantes régionales et innovations, chaque région ou vendeur y apportant sa touche personnelle.

com tam histoire 4

Préparation du cơm tấm

La préparation du riz brisé se déroule généralement en deux étapes principales. D’abord, les grains de riz sont décortiqués pour ôter la couche extérieure, le son, et obtenir des grains bruts. Ensuite, ces grains sont cassés mécaniquement en morceaux plus petits à l’aide de machines spéciales ou d’un pilon et mortier.

>> Vous aimeriez également : Le riz dans la cuisine vietnamienne : un élément central et polyvalent

decortiquer le riz

La texture du riz brisé diffère légèrement du riz long-grain traditionnel. Ses grains, plus courts et plus épais, lui confèrent une texture plus ferme et légèrement croquante une fois cuit. Cette particularité permet au riz brisé d’absorber facilement les sauces et saveurs des plats d’accompagnement.

riz brisé

Le riz brisé se cuit comme les autres types de riz, à la vapeur, bouilli ou dans un autocuiseur, selon les préférences et traditions culinaires régionales.

com tam cuisson

Dans le cơm tấm, le riz brisé est cuit à la vapeur pour une texture légère et aérée. Servi chaud, il accompagne les viandes et légumes qui composent le plat. L’harmonie entre le riz brisé et les autres ingrédients crée une expérience gustative équilibrée et savoureuse.

riz brise com tam 1

Techniques de cuisson du cơm tấm

Le cơm tấm, plat vietnamien par excellence, se compose principalement de riz brisé, d’une variété de viandes et légumes, le tout nappé d’une sauce spéciale nommée “nuoc cham”.

Pour préparer le riz brisé, on le lave plusieurs fois afin d’éliminer l’excès d’amidon, puis on le cuit à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre et légèrement collant.

Les viandes, souvent grillées pour une saveur exquise, sont un élément clé du cơm tấm. Le porc, en particulier le porc haché (assaisonné de citronnelle) et le porc grillé (mariné avant cuisson), est le plus couramment utilisé.

Les légumes, généralement sautés, apportent fraîcheur et texture. On retrouve fréquemment des pousses de soja, carottes, oignons verts et champignons, rapidement sautés à l’huile et relevés de sauce soja ou nuoc mam.

La sauce nuoc cham, indispensable, se prépare en mélangeant nuoc mam, jus de citron vert, ail haché, sucre et eau selon des proportions variables.

>> En savoir plus : Guide des condiments vietnamiens

Une fois tous les éléments prêts, on assemble le cơm tấm en disposant le riz brisé au fond de l’assiette, surmonté des viandes grillées et légumes sautés, puis arrosé généreusement de sauce nuoc cham.

Si les techniques peuvent varier selon les régions et préférences, ces bases permettent de préparer un délicieux cơm tấm à la vietnamienne.

>> Vous aimeriez également : Cuisine vietnamienne à base de riz : 8 plats à essayer une fois dans sa vie

com tam riz brise 2

Variations régionales du cơm tấm

Le cơm tấm, plat vietnamien très apprécié, se décline en différentes variantes régionales à travers le pays, chacune apportant ses propres saveurs et spécificités.

Le Cơm tấm Sài Gòn (Ho Chi Minh-Ville) ou Riz aux trois trésors (Cơm tấm sườn bì chả), originaire de Saigon, est la version la plus renommée. Servie avec du porc grillé (thịt nướng), du porc haché (bì), des crevettes grillées (tôm nướng) et des légumes sautés, elle s’accompagne d’une sauce nuoc cham légèrement sucrée et acidulée.

>> Vous aimeriez également : Les 7 plats populaires à essayer absolument à Saigon

com tam sai gon, com tam suon bi cha, riz aux 3 trésors

Le Cơm tấm Đà Lạt, provenant de cette ville de montagne, met l’accent sur les légumes frais et produits locaux comme les haricots verts, carottes, choux de Bruxelles et champignons sautés. Le poulet ou bœuf grillé remplace parfois le porc.

com tam da lat , riz brise Da Lat

Le Cơm tấm Huế se distingue par sa sauce nuoc mắm pha (sauce de poisson mélangée) en lieu et place du nuoc cham traditionnel. Porc grillé, saucisse vietnamienne (chả Huế) et œufs durs l’accompagnent fréquemment.

>> Vous aimeriez également : Top 7 plats les plus populaires de Hue

com tam Hue, riz brise Hue

À Hanoï, le Cơm tấm Hanoï peut inclure du porc grillé, du pâté de porc (giò lụa) et des œufs brouillés. Les légumes sautés, plus simples, mettent en valeur la douceur du porc grillé.

>> Vous aimeriez également : Top 10 plats immanquables à Hanoi

com tam Ha Noi, riz brise Ha Noi

>> Vous aimeriez également : Top 10 des plats à ne pas manquer au Vietnam

Cette liste non exhaustive illustre la diversité des interprétations régionales du cơm tấm, chacune reflétant les particularités et traditions culinaires locales. Découvrir ces variations permet de mieux apprécier la richesse et la créativité de la cuisine vietnamienne.

Conseils pour déguster le cơm tấm comme un vrai vietnamien

Pour une expérience authentique, utilisez des baguettes, l’ustensile traditionnel au Vietnam, pour saisir le riz, les viandes et les légumes. Vous vous immergerez ainsi pleinement dans la culture culinaire vietnamienne.

Ne mangez pas chaque ingrédient séparément, mais mélangez le riz avec les viandes et légumes. Cela permet de combiner harmonieusement les saveurs à chaque bouchée pour une dégustation optimale.

com tam comme un vietnamien

La sauce nuoc cham est indispensable au cơm tấm. Versez-en généreusement sur le riz, les viandes et légumes pour apporter une saveur umami et une touche acidulée qui subliment les ingrédients.

Souvent servi avec des herbes fraîches comme la coriandre et la menthe, le cơm tấm gagne en fraîcheur aromatique lorsqu’on les incorpore au reste des ingrédients.

herbes,legumes com tam

N’hésitez pas à accompagner votre cơm tấm de différents condiments vietnamiens tels que des tranches de concombre, tomates ou salade de papaye verte pour varier les plaisirs et trouver votre combinaison préférée.

Savourez lentement chaque bouchée de cơm tấm, prenez le temps d’apprécier les différentes saveurs et textures qui composent ce plat riche et gourmand.

Enfin, il est courant de terminer le repas par unesoupe claire comme la soupe phở ou la soupe canh pour rafraîchir le palais et compléter cette expérience gustative mémorable.

>> Vous aimeriez également : Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table

manger com tam, riz brise comme vietnamien

Meilleures adresses pour déguster un délicieux cơm tấm

1. Hanoi

– Cơm tấm 36 Hà Nội :

Adresse : 11 Phung Hung, Hoan Kiem, Hanoï.

Prix de référence : 40 000 – 70 000 VND.

Horaires d’ouverture : 10h30 – 14h00 et 17h30 – 21h00.

com tam 36

– Bếp cơm tấm :

Adresse : 292 Thai Ha, Dong Da, Hanoï.

Horaires d’ouverture : 10h00 – 15h00 et 17h00 – 21h00.

bep com tam

Cơm tấm Phương Anh :

Adresse :

+ 119A6 Tran Huy Lieu, Giang Vo, district de Ba Dinh, Hanoï.

+ 42 Tu Do, district de Hai Ba Trung, Hanoï.

+ 2D Tong Dan, district de Hoan Kiem, Hanoï.

Prix de référence : 40 000 – 75 000 VND.

Horaires d’ouverture : de 9h30 à 14h00 et de 17h00 à 21h00.

com tam phuong anh

– Cơm Tấm sân ga :

Adresse : 62 Đường Tàu, Hoan Kiem (en face du 165B Phung Hung).

Horaires d’ouverture : 10h30 – 21h00.

com tam san ga

– Cơm tấm Thuỷ Linh Châu :

Adresse : 53-59 Trang Thi, Hoan Kiem, Hanoï.

Prix de référence : 60 000 VND – 100 000 VND.

com tam thuy linh chau

2. Hô-Chi-Minh Ville ( Saigon )

– Cơm sườn Ba Cường :

Adresse : 263 Tran Quang Khai, Tan Dinh, District 1, Hô Chi Minh-Ville

Horaires d’ouverture : 07h00 – 21h30

Prix de référence : 50 000 – 90 000 VND

com suon ba cuong

– Cơm tấm trứng kho lòng đào Bà Năm :

Adresse : 34 Tan Canh, district de Tan Binh, Hô Chi Minh-Ville

Horaires d’ouverture : 06h15 – 12h00

Prix de référence : 15 000 – 40 000 VND

com tam trung kho long dao ba nam

– Cơm tấm Nguyễn Văn Cừ :

Adresse : 74 Nguyen Van Cu, District 1, Hô Chi Minh-Ville

Horaires d’ouverture : 06h30 – 15h00

Prix de référence : 50 000 – 150 000 VND

com tam nguyen van cu

Cơm tấm Bãi Rác Sài Gòn

Adresse : 77 Le Van Linh, District 4, Hô Chi Minh-Ville

Horaires d’ouverture : 18h00 – 03h00

Prix de référence : 50 000 – 100 000 VND

com tam bai rac

Cơm tấm Tài

Adresse : 1 Nguyen An Ninh, district de Binh Thanh, Hô Chi Minh-Ville

Horaires d’ouverture : 06h00 – 10h00 | 16h00 – 21h00

Prix de référence : 40 000 – 70 000 VND

com tam tai

À lire aussi:

>> Les 11 plats incontournables à essayer du Delta du Mékong

>> Les 10 soupes traditionnelles vietnamiennes à goûter

>> Les 10 épices clé de la cuisine vietnamienne

>> Recette du café salé à la vietnamienne

>> La meilleure soupe pho vietnamienne, pho Hanoi ou pho Saigon ?

>> voyage sur mesure au Vietnam