Com ga Hoi An, riz au poulet: une nouvelle indication géotouristique

Le riz au poulet de Hoi An, également connu sous le nom de com ga, est une spécialité culinaire emblématique de la province de Quang Nam, au centre du Vietnam. Ce plat savoureux et coloré incarne parfaitement la richesse et la diversité de la cuisine vietnamienne, où chaque région possède ses propres traditions culinaires uniques, reflétant l’identité culturelle locale.

L’histoire fascinante du com ga Hoi An

Com ga Hoi An, riz au poulet: une nouvelle indication géotouristique

Les origines du riz au poulet de Hoi An remontent aux années 1950, lorsque ce plat a fait son apparition dans cette charmante ville côtière. La région de Tam Ky, dans la province de Quang Nam, était réputée pour son poulet d’une qualité exceptionnelle, un ingrédient clé dans la préparation de ce mets délicieux. Grâce à leur créativité et leur savoir-faire, les habitants de Hoi An ont su créer un plat typique qui allait devenir un véritable emblème de leur ville.

Autrefois, le riz au poulet était vendu par des marchands ambulants dans les rues de Hoi An, apportant ses saveurs alléchantes à chaque coin de la ville. Au fil du temps, de nombreux restaurants se sont spécialisés dans la préparation de ce plat, attirant aussi bien les locaux que les touristes venus découvrir les merveilles culinaires de la région. Aujourd’hui, le com ga Hoi An est devenu une véritable indication géographique, un incontournable lors d’un voyage à Hoi An, célébrant l’expertise et la passion des habitants pour leur cuisine traditionnelle.

Une symphonie de couleurs et de saveurs

Lorsqu’une assiette de com ga est servie sur la table, la première chose qui captive le regard est la couleur dorée du poulet, se détachant harmonieusement sur le lit de riz. Le jaune clair du riz et du poulet effiloché, le vert tendre des herbes aromatiques, le rouge vif et le blanc éclatant de la salade composent un tableau enchanteur, une véritable ode à la fraîcheur et à la générosité de la cuisine vietnamienne.

Pour obtenir un poulet d’une qualité supérieure, les chefs sélectionnent méticuleusement des volailles de taille moyenne. La peau fine et tendre du poulet, après avoir été bouillie et effilochée, est délicatement mélangée avec des oignons émincés, des feuilles de légumes, une pincée de sel et de poivre, créant ainsi une combinaison de textures et de saveurs des plus appétissantes.

Le riz, élément central du plat, est préparé avec un soin tout particulier. Les grains de riz sont d’abord torréfiés avec de l’huile végétale avant d’être cuits dans un bouillon de poulet parfumé, agrémenté d’une touche subtile de curcuma pour lui conférer sa couleur jaune clair si caractéristique et son arôme envoûtant. La salade, quant à elle, est composée de carottes et de papaye verte finement émincées, marinées dans un mélange équilibré de vinaigre, de sucre et de sel, apportant une note aigre-douce rafraîchissante qui vient parfaitement compléter les autres éléments du plat.

Préparer le com ga Hoi An chez soi

Pour les amateurs de cuisine désireux de recréer cette spécialité dans le confort de leur foyer, voici une recette simple pour 2 personnes, permettant de s’imprégner des saveurs authentiques de Hoi An :

Ingrédients :

  • 2 cuisses de poulet ou une moitié d’un poulet
  • 2 coupelles de riz
  • 1 gros oignon, 1 carotte, un morceau de papaye verte
  • Feuilles de Persicaria odorata
  • 1 cuillère à soupe de curcuma
  • 1/2 cuillère à café de poivre (facultatif) et 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre ou 1/2 citron

Préparation :

  1. Faire cuire à feu moyen le poulet avec le sel dans une casserole remplie d’eau. Laisser refroidir les cuisses et les décortiquer à la main.
  2. Torréfier les grains de riz avec de l’huile avant de les faire cuire dans une autre casserole, en mélangeant bien le bouillon de poulet avec la poudre de curcuma.
  3. Pour la salade : couper l’oignon, la papaye verte et la carotte en petits morceaux et les tremper dans de l’eau glacée pendant 10 minutes. Ajouter du sucre, du vinaigre, du citron et les feuilles de Persicaria odorata. Mélanger.
  4. Disposer le riz, le poulet et la salade dans une assiette et déguster.

En suivant ces étapes simples, vous pourrez vous régaler avec un délicieux riz au poulet de Hoi An fait maison, tout en vous imprégnant de l’essence même de cette ville fascinante et de sa riche tradition culinaire.

Lors de votre prochain voyage sur mesure au Vietnam, ne manquez pas l’occasion de déguster ce plat emblématique dans l’un des nombreux restaurants réputés de Hoi An, pour une expérience gustative inoubliable. Le com ga Hoi An, avec ses saveurs subtiles et sa présentation artistique, est bien plus qu’un simple plat ; c’est une véritable ode à la cuisine vietnamienne, un témoignage vibrant de la passion et de l’inventivité des habitants de cette région magique.