5 plats vietnamiens puants à découvrir

La cuisine vietnamienne regorge de plats uniques et savoureux, mais certains d’entre eux peuvent surprendre les palais étrangers en raison de leurs odeurs particulièrement fortes et distinctives. Découvrons ensemble 5 plats vietnamiens célèbres pour leurs arômes puissants qui peuvent dérouter les voyageurs lors de leur séjour au voyage sur mesure au Vietnam.

1. Mam tom, la pâte de crevettes fermentées

spécialité culinaire Vietnam mam tom

Spécialité originaire du Nord du Vietnam, la pâte de crevettes fermentées, appelée “mam tom“, est réputée pour son goût et son odeur très prononcés. Élaborée à partir de crevettes et de sel, cette pâte subit un processus de fermentation qui lui confère une couleur pourpre foncée et un parfum intense. L’odeur du mam tom est si forte qu’elle peut rebuter même certains Vietnamiens.

spécialité culinaire Vietnam bun mam tom

Le mam tom peut être dégusté cru, comme une sauce, en y ajoutant du sucre et du jus de citron pour atténuer son odeur puissante. Cette pâte est un ingrédient essentiel dans de nombreux plats vietnamiens, car elle rehausse la saveur des autres ingrédients et apporte une touche unique à la recette.

>> Pour en savoir plus : Mam tom – pâte de crevettes en 4 plats populaires du Vietnam

2. Nuoc mam, l’indispensable sauce de poisson

spécialité culinaire Vietnam nuoc mam

La sauce de poisson, appelée “nuoc mam“, peut être préparée à partir de poisson cru ou séché. Certaines variétés ne contiennent que du poisson et du sel, tandis que d’autres peuvent être agrémentées d’herbes et d’épices. Une fermentation prolongée permet de réduire l’odeur de poisson et de développer une saveur plus complexe et aromatique.

spécialité culinaire Vietnam sauce poisson

Le nuoc mam est omniprésent dans la cuisine vietnamienne. Il peut être utilisé comme assaisonnement lors de la préparation des plats, mais aussi comme condiment à table. Partager une tasse de nuoc mam entre les membres de la famille est une tradition ancrée dans la culture vietnamienne. Cependant, de nombreux étrangers trouvent le goût de la sauce de poisson trop prononcé pour l’apprécier pleinement.

>> À lire également : Nuoc mam au Vietnam, un grand enjeu pour la production traditionnelle

3. Nam pia, une soupe aux ingrédients surprenants

spécialité culinaire Vietnam nam pia final

Le Nam pia est un plat traditionnel des Thaï, une ethnie minoritaire vivant dans la région du Nord-Ouest du Vietnam, notamment dans la province de Moc Chau à Son La. En langue thaï, “nam” signifie soupe et “pia” fait référence à une substance visqueuse présente dans l’intestin des vaches, parfois assimilée à des “excréments”.

spécialité culinaire Vietnam nm pia

Malgré son nom étrange et ses ingrédients peu ragoûtants, le Nam pia est une spécialité très appréciée par les ethnies minoritaires de la région. En plus du “pia”, ce plat contient du cartilage, de la queue, de la viande, des viscères, de l’estomac et du foie de l’animal. Le Nam pia dégage une odeur désagréable et possède un goût amer, ce qui le rend difficile à apprécier pour la plupart des gens.

>> En savoir plus : Que visiter à Moc Chau, Son La ?

4. La viande pourrie de Muong La, une spécialité controversée

spécialité culinaire Vietnam soupe viande

La viande pourrie fait partie des quatre grandes spécialités des Thaï à Muong La, dans le Nord-Ouest du Vietnam. Ce plat est préparé avec le plus grand soin par les habitants pour accueillir leurs invités de marque. Cependant, l’expérience gustative de la viande pourrie peut s’avérer traumatisante pour de nombreux voyageurs.

Les meilleurs morceaux de porc ou de bœuf sont d’abord séchés au soleil, puis trempés dans un mélange d’herbes avant d’être placés dans un bocal avec du sel.

spécialité culinaire Vietnam thit thoi

La faible quantité de sel utilisée permet à la viande de se décomposer. Après environ 10 jours, des herbes sont ajoutées au mélange. La viande pourrie dégage effectivement une odeur de viande en décomposition, mais pour les ethnies de Muong La, c’est une spécialité au goût unique et apprécié.

La viande pourrie est généralement cuite avec de la mousse prélevée dans les ruisseaux et servie avec des feuilles de figuier.

5. Le durian, le roi des fruits à l’odeur controversée

spécialité culinaire Vietnam durian

Le durian est considéré comme l’un des fruits les plus “malodorants” au monde. Originaire d’Asie du Sud-Est, il est pourtant très apprécié des Vietnamiens.

Le durian possède une coque extérieure hérissée d’épines pointues et contient environ 3 à 5 segments à l’intérieur. Lorsqu’il est mûr, sa chair est douce et crémeuse, mais dégage une odeur extrêmement forte.

spécialité culinaire Vietnam mui sau rieng

L’odeur du durian est souvent comparée à celle d’oignon pourri, de térébenthine ou même d’eaux usées. En raison de son parfum persistant et envahissant, il est interdit d’en consommer dans certains hôtels et transports en commun d’Asie du Sud-Est.

>> Vous aimerez également : Les 7 plats vietnamiens les plus atypiques

En explorant ces 5 plats vietnamiens aux odeurs particulières, vous plongerez au cœur d’une gastronomie riche et diversifiée. Malgré leur caractère surprenant, ces spécialités reflètent l’héritage culinaire et culturel du Vietnam. Lors de votre voyage sur mesure au Vietnam, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à découvrir ces mets uniques, témoins de la créativité et de l’ingéniosité des cuisiniers vietnamiens. Une expérience gustative inoubliable vous attend !

Copy
Retry