Abécédaire de la culture du Vietnam, de A à C

Découvrez la fascinante histoire et culture du Vietnam à travers notre abécédaire. De lettre en lettre, immergez-vous dans la riche culture vietnamienne pour bien préparer votre futur voyage au pays du dragon.

*

A comme Annam

Abécédaire culture Vietnam Annam

Annam, terme d’origine chinoise signifiant “pacifier le Sud”, fut le nom donné par la dynastie Tang au protectorat qu’elle établit au VIIe siècle sur le territoire actuel du Vietnam central. Plus tard, les Français reprirent cette appellation pour désigner l’ensemble du pays, bien que l’Annam ne correspondît officiellement qu’à la partie centrale de leur protectorat en Indochine, les deux autres régions étant le Tonkin au nord et la Cochinchine au sud. Les colons français qualifiaient alors les Vietnamiens d'”Annamites”, un terme aujourd’hui considéré comme désuet et péjoratif.

A comme ao daï

Abécédaire culture Vietnam ao dai

L’ao daï, la tenue traditionnelle vietnamienne, est bien plus qu’un simple vêtement : c’est un symbole emblématique de la culture du pays. Cette robe longue et élégante, composée d’une tunique moulante fendue sur les côtés et d’un pantalon ample, allie à la perfection tradition et modernité. Portée par les femmes lors des grandes occasions, mais aussi par les étudiantes et les hôtesses de l’air en uniforme, l’ao daï incarne la grâce et la féminité vietnamiennes. Son design épuré et ses motifs délicats en font une pièce intemporelle, témoin de l’artisanat textile raffiné du Vietnam.

A comme architecture

Abécédaire culture Vietnam architecture

Le Vietnam possède un patrimoine architectural d’une richesse exceptionnelle, reflet de son histoire mouvementée et de ses influences culturelles diverses. Des vénérables pagodes aux temples ancestraux en passant par les vestiges de la présence française, chaque édifice raconte une partie de l’épopée vietnamienne. Certaines villes comme Hoi An, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, offrent un véritable musée à ciel ouvert de l’architecture sino-vietnamienne. Les ethnies minoritaires apportent également leur touche distinctive, témoignant de la diversité culturelle du pays.

A comme autel des ancêtres

Abécédaire culture Vietnam autel ancêtres

Présent dans chaque foyer vietnamien, l’autel des ancêtres est un élément central de la spiritualité locale. Cette tradition séculaire, qui célèbre le souvenir des défunts, témoigne du profond respect que les Vietnamiens vouent à leurs aïeux. Soigneusement entretenu, l’autel accueille des offrandes, des bâtonnets d’encens et des photographies, créant un lien tangible entre les vivants et les morts. Lors des fêtes importantes comme le Nouvel An lunaire, des rituels sont accomplis devant l’autel, perpétuant ainsi un héritage ancestral précieux.

A comme artisanat

Abécédaire culture Vietnam artisanat

L’artisanat vietnamien est d’une diversité et d’une richesse à couper le souffle. Depuis des siècles, d’innombrables villages perpétuent des savoir-faire uniques, transmis de génération en génération : céramique, poterie, tissage de la soie, laque, tressage du bambou, vannerie, sculpture sur bronze, estampes, fabrication de chapeaux coniques… Chaque pièce artisanale est une véritable œuvre d’art, témoignant de la dextérité et de la créativité des artisans locaux. Parcourir les marchés et les ateliers du Vietnam, c’est plonger au cœur d’un patrimoine vivant, empreint de traditions ancestrales.

B comme bánh

Abécédaire culture Vietnam banh crepe

En vietnamien, le terme “bánh” désigne une grande variété de préparations culinaires, des gâteaux aux pains en passant par les fameuses crêpes. Parmi les spécialités les plus connues, citons le bánh xèo, une délicieuse crêpe de farine de riz garnie de porc, crevettes et germes de soja, ou encore le désormais célèbre bánh mì, ce sandwich vietnamien devenu l’emblème de la street food locale. Qu’ils soient salés ou sucrés, les bánh reflètent la créativité et le savoir-faire culinaire des Vietnamiens, et constituent une porte d’entrée savoureuse vers leur culture.

B comme Ba Be

Abécédaire culture Vietnam lac ba be

Niché dans le nord-est du Vietnam, le parc national de Ba Be est une véritable merveille naturelle. Ce décor grandiose de montagnes karstiques couvertes de jungle abrite un lac émeraude aux eaux paisibles, sur les rives duquel s’égrènent de charmants villages de l’ethnie Tay, avec leurs maisons sur pilotis. Véritable havre de biodiversité, le parc abrite une faune et une flore d’une richesse exceptionnelle, offrant aux visiteurs une immersion totale au cœur de la nature vietnamienne.

B comme bia hoi

Abécédaire culture Vietnam bière fraîche

Littéralement “bière fraîche” en vietnamien, la bia hoi est une véritable institution dans les rues animées des grandes villes comme Hanoï. Ces micro-brasseries de quartier servent une bière légère et peu onéreuse, dans une ambiance conviviale et décontractée. S’attabler à une terrasse de bia hoi, c’est plonger au cœur de la vie locale et partager un moment authentique avec les Vietnamiens. Une expérience à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre séjour dans le pays !

B comme Bao Daï

Abécédaire culture Vietnam roi Bao Dai

Bao Daï, fils unique de l’empereur Khai Dinh, fut le dernier monarque de la dynastie des Nguyên et le dernier empereur du Vietnam. Son règne, de 1926 à 1945, marqua la fin d’une ère pour le pays. En 1955, un référendum abolit la monarchie et Bao Daï, déchu, s’exile en France où il résidera jusqu’à sa mort en 1997.

B comme bouddhisme

Abécédaire culture Vietnam bouddhisme

Au Vietnam, le bouddhisme a été introduit dès le IIIe siècle pendant l’occupation chinoise, et il reste une philosophie spirituelle essentielle, pratiquée par environ 13% de la population. L’école Mahayana ou “Grand Véhicule” est principalement suivie par les Vietnamiens de souche, tandis que dans le delta du Mékong, où une communauté khmère importante réside, c’est le bouddhisme Theravada ou “Petit Véhicule” qui est dominant. Avec le temps, cette religion s’est intégrée étroitement à la culture locale, entrant en harmonie avec les arts, l’architecture et les traditions populaires. Des pagodes nombreuses avec des toits recourbés, des statues de Bouddha et des rituels ancestraux illustrent l’influence durable du bouddhisme sur l’identité vietnamienne.

C comme café

Abécédaire culture Vietnam café

Véritable trésor national, le café occupe une place de choix dans la culture vietnamienne. Deuxième producteur mondial, le Vietnam a élevé cette boisson au rang d’art de vivre, particulièrement dans les grandes villes où les terrasses de café ne désemplissent jamais. Lors de votre séjour, ne manquez pas de déguster un café à la vietnamienne, servi brûlant ou glacé avec son petit filtre en inox typique. Vous pourrez également découvrir des spécialités uniques comme le fameux café à l’œuf, une création locale surprenante et délicieuse. Que ce soit dans une rue animée de Hanoï ou sur une terrasse ombragée, prendre un café est un rituel incontournable pour s’immerger dans l’ambiance vietnamienne.

C comme caodaïsme

Abécédaire culture Vietnam caodaïsme

Le caodaïsme représente une véritable singularité spirituelle au Vietnam. Fondée en 1926 par Ngô Văn Chiêu, un fonctionnaire visionnaire, cette religion syncrétique rassemble des éléments du confucianisme, du taoïsme, du bouddhisme et du christianisme en une seule doctrine universelle. Fait unique, le caodaïsme vénère également des figures occidentales comme Victor Hugo, Jeanne d’Arc ou Louis Pasteur, choisies pour leurs valeurs humanistes. Son impressionnant temple de Tay Ninh, véritable cathédrale aux couleurs vives, constitue l’un des sites les plus fascinants à visiter aux environs de Hô Chi Minh-Ville.

C comme Cholon

Abécédaire culture Vietnam Cholon

Autrefois quartier sulfureux de Saïgon abritant fumeries d’opium et dancings, Cholon, le célèbre “Chinatown” vietnamien, bat aujourd’hui au rythme des affaires. C’est le cœur commerçant de Hô Chi Minh-Ville, où se presse la foule sur les étals du bouillonnant marché de Binh Tay. Arpenter les ruelles animées de Cholon, c’est replonger dans l’ambiance d’un Saïgon colonial fantasmé, où les influences chinoises se mêlent aux vestiges de la présence française. Ce quartier cosmopolite, riche d’une longue histoire métissée, incarne à lui seul l’âme plurielle et foisonnante de la mégapole du Sud.

C comme Cham

Abécédaire culture Vietnam Cham

Les Chams forment l’un des principaux groupes ethniques minoritaires du Vietnam central. Descendants du puissant royaume hindou du Champa qui prospéra du IVe au XIIIe siècle, ils ont légué au pays un patrimoine culturel et architectural d’une richesse exceptionnelle. Parmi les joyaux de cette civilisation, le somptueux sanctuaire de My Son, véritable Angkor en miniature niché dans les montagnes du Quang Nam, figure en bonne place sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Bien que minoritaires, les Chams perpétuent fièrement leurs traditions ancestrales, témoins d’un pan méconnu mais fascinant de l’histoire vietnamienne.

C comme Confucius

Abécédaire culture Vietnam Confucius

La philosophie morale du confucianisme, originaire de Chine, a profondément imprégné la société vietnamienne pendant la période féodale. Le majestueux Temple de la Littérature à Hanoï, fondé en 1070, en est l’illustration parfaite. Cette ancienne académie confucéenne formait l’élite du royaume aux préceptes de Confucius, inculquant aux fils de la noblesse les vertus de piété filiale, de loyauté et d’érudition. Véritable haut lieu du savoir, ce site historique exceptionnel invite à une plongée fascinante dans l’héritage intellectuel et les valeurs traditionnelles du Vietnam féodal.

Pour approfondir votre découverte de la riche culture vietnamienne, n’hésitez pas à consulter la suite de notre abécédaire, de la lettre D à F. Ou pour vivre une immersion totale, réservez dès à présent votre voyage sur mesure au Vietnam avec un expert local !